AP-HP dans le rouge rappelle ses valeurs

Le Conseil de surveillance juge le déficit 2016 de l'AP-HP "préoccupant" Le déficit du compte principal se creuse à - 104 M€ soit - 65 M€ de plus que les - 39 M€ prévus au budget initial. Quant au compte consolidé par les budgets annexes il ramène le déficit à - 64 M€ certes, mais toujours bien en deçà des 6 M€ prévus.
Le Conseil de surveillance juge le déficit 2016 de l’AP-HP "préoccupant"  Le déficit du compte principal se creuse à – 104 M€ soit – 65 M€ de plus que les – 39 M€ prévus au budget initial. Quant au compte consolidé par les budgets annexes il ramène le déficit  à – 64 M€ certes, mais toujours bien en deçà des 6 M€ prévus.

En cause le retraitement de certaines opérations comptables de la  première certification des comptes en 2016 et le ralentissement d’activité en hospitalisation complète comme en hospitalisation partielle. Selon le Directeur de l’ARS Île-de-France, cité dans le communiqué de l’AP-HP du 20 octobre, il semblerait que cette tendance se retrouve dans les hôpitaux publics partout en France.

L’AP-HP s’inquiète de l’impact de cette situation sur sa stratégie et notamment sur ses projets d’investissement pourtant indispensables à l’amélioration du service rendu aux patients et qui dans le même temps devaient avoir un effet favorable sur l’efficience des unités.
Selon le Conseil de surveillance, la dégradation de la situation financière "pose la question du financement des hôpitaux à l’activité et en particulier de la modélisation tarifaire du développement de la chirurgie et médecine ambulatoire."

Les valeurs fédératrices de l’AP-HP

Dans le même communiqué, le Conseil de surveillance a adopté l’intégration du Manifeste des valeurs de l’AP-HP au règlement intérieur. Dans ce texte de référence dont l’élaboration a bénéficié de la contribution de 3 000 agents, l’AP-HP rappelle les principales valeurs de l’institution, valeurs souvent invoquées de manière abstraite et ici précisément nommées.
Pour garantir à tous un libre et égal accès aux soins, dans les meilleurs délais, l’AP-HP s’appuie sur une haute conception de la personne humaine, du métier de soignant et du service public hospitalier.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.