Art à l’hôpital : la tour de Keith Haring restaurée à Necker

Du haut de ses 27 mètres sur 13 mètres de large, la "Tower" de Keith Haring surplombe avec un éclat retrouvé l’hôpital Necker-Enfants malades, AP-HP. 30 ans après sa réalisation, l'oeuvre monumentale restaurée est inaugurée le 7 septembre 2017 en présence de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP.
Du haut de ses 27 mètres sur 13 mètres de large, la "Tower" de Keith Haring surplombe avec un éclat retrouvé l’hôpital Necker-Enfants malades, AP-HP. 30 ans après sa réalisation, l’oeuvre monumentale restaurée est inaugurée le 7 septembre 2017 en présence de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP.  
Véritable symbole de vie, de joie et d’espoir destiné aux jeunes patients, à leurs parents et au personnel hospitalier, la tour avait été conçue par l’artiste sur l’escalier de secours de la Clinique de Chirurgie Infantile les 28, 29 avril et 5 mai 1987, avec pour vocation de « divertir les enfants malades (…) maintenant et dans le futur », était fortement endommagée par les aléas du temps. Rebaptisée «Tower», la voici remise à neuf après plusieurs années de travaux.
Une oeuvre unique au monde
Cette œuvre unique au monde prend aujourd’hui toute sa place et s’érige comme un totem au cœur du nouveau jardin de l’hôpital Necker-Enfants malades, dont l’aménagement se termine. 
Avec la création de ce vaste espace paysagé imaginé par Pascal Cribier, l’AP-HP achève l’importante opération de transformation de l’hôpital Necker-Enfants malades commencée en 2000. Confiée à Philippe Gazeau, elle a initialement consisté à construire, à l’angle du boulevard Montparnasse et de la rue de Sèvres, un nouveau bâtiment mère-enfant Laennec, inauguré en 2013. 
L’aménagement d’un vaste jardin vallonné de 9 000 m2, autour de la tour de Keith Haring, en constitue la 2ème phase. 237 arbres y seront plantés avec des essences différentes.
Une opération de mécénat et d’expertise
Conjointement au projet de restructuration des bâtiments de l’hôpital Necker, il fut alors nécessaire de trouver le financement pour la protection de la tour et sa restauration qui furent rendues possibles par la combinaison d’opérations de mécénat initiées par Jérôme de Noirmont avec la Fondation Keith Haring et le soutien de nombreux artistes et mécènes, dont la Fondation Daniel et Nina Carasso*.
La Fondation Keith Haring a de plus apporté son expertise aux spécialistes des fresques murales de Haring, William Shank et Antonio Rava, qui ont rénové cette œuvre.
Inauguration le 7 septembre 2017
La conférence de presse pour l’inauguration de la « Tower » a lieu le 7 septembre à 15h* au sein du bâtiment Robert-Debré  de l’hôpital Hôpital Necker (149 rue de Sèvres, 75015 Paris), en présence de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, Vincent-Nicolas Delpech, directeur de l’hôpital Necker Enfants-malades, Julia Gruen, directrice de la Fondation Keith Haring à New York, Jérôme de Noirmont, responsable de Noirmontartproduction, Will Shank, restaurateur de la tour et Marie-Stéphane Maradeix,  déléguée générale de la Fondation Daniel et Nina Carasso (sous l’égide de la Fondation de France).
* sur inscription : href= »mailto:service.presse@aphp.fr »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.