Artures fait swinguer Orléans et Blois

Du 18 au 27 juin, plus de quarante spectacles musicaux seront proposés aux patients des établissements d'Orléans et de Blois, aux Orléanais et Blésois dans les espaces hospitaliers des deux villes exceptionnellement transformés en salles de concerts. A l'affiche, toute la diversité musicale du monde, cornemuse, salsa, musique berbère, jazz, folk, pop, chant… « Artures est un festival d'échanges entre les hommes, entre les cultures et entre les sons ! » résument Vincent Vellard,Directeur artistique de l'association et Catherine Gautier, Responsable culturelle du CHR d'Orléans.

Du 18 au 27 juin, plus de quarante spectacles musicaux seront proposés aux patients des établissements d’Orléans et de Blois, aux Orléanais et Blésois dans les espaces hospitaliers des deux villes exceptionnellement transformés en salles de concerts. A l’affiche, toute la diversité musicale du monde, cornemuse, salsa, musique berbère, jazz, folk, pop, chant… « Artures est un festival d’échanges entre les hommes, entre les cultures et entre les sons ! » résument Vincent Vellard,Directeur artistique de l’association et Catherine Gautier, Responsable culturelle du CHR d’Orléans.

Après avoir enchanté les murs de l’hôpital d’Orléans pendant 14 ans, le festival de musique du CHR « Les Musicales » s’étend vers l’ouest, direction le Centre hospitalier de Blois ! C’est désormais sous la bannière d’« ARTURES » du nom de l’association fondatrice que sont conviés tous les styles musicaux dans les espaces d’accueil et les chambres des deux établissements de la région Centre.

Intensité, dynamisme, respect du milieu hospitalier, Artures est une aventure partagée avec l’ensemble des personnels de Blois et d’Orléans, responsables administratifs, personnel médical et soignant et secteurs techniques… Un seul mot d’ordre : le respect de la qualité de la prise en charge des patients, des groupes musicaux, de l’organisation…

Surprise, les professionnels tutoieront les amateurs parmi lesquels on pourra reconnaître des membres du personnel hospitalier…

Demander le programme

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.