Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Arythmie cardiaque, Lille signe une 1ère nationale l’implantation d’un «watchman»

CHU Lille - mercredi 30 mai 2012. 3301 vu(s)

 Pour la première fois en France,  les équipes de cardiologie du CHRU de Lille ont implanté le système « watchman » sur deux patients souffrant d’arythmie cardiaque. Les interventions se sont déroulées le 26 avril 2012, les patients ont pu retrouver leur domicile après 4 jours de surveillance. Au bout d’un mois, les suites opératoires se révèlent satisfaisantes et les patients arrivent à se passer de traitement anticoagulant. Quatre nouvelles interventions sont programmées au mois de juin.

Cette alternative au traitement traditionnel représente un espoir pour de nombreuses personnes souffrant d’arythmie cardiaque et ne pouvant bénéficier de traitements anticoagulant en raison de contre-indications médicales.

La « fibrillation atriale » est une irrégularité du rythme cardiaque. Souvent associée à un risque d’accident vasculaire cérébral (AVC),  cette arythmie extrêmement fréquente touche près de 4 % de la population, essentiellement des personnes âgées car elle est une des conséquences d’un vieillissement du cœur. Pour prévenir l’AVC, des médicaments anticoagulants doivent être pris à vie. Un traitement lourd qui, s’il diminue le risque d’AVC, augmente celui de faire des hémorragies. 

Pour limiter ces dangereuses séquelles une autre voie a été explorée.  Sachant que 90 à 95 % des caillots de sang, à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux ou de thromboses, se forment dans l’auricule gauche (qui est une partie de l’oreillette du coeur), les cardiologues ont eu l’idée de fermer mécaniquement cet auricule avec le système « watchman ». En supprimant l’origine des caillots, ils dispensent le malade de la prise de traitement anticoagulant, diminuant ainsi le risque hémorragique.
 
L’Angleterre et l’Allemagne ont été les premiers pays au monde à implanter ce dispositif commercialisé par une société américaine. Pour importer cette technique en France, les médecins du CHRU de Lille sont allés se former en Allemagne.


Catégorie : CHU Lille, Innovation, Article 2

Pour plus d’information : CHU Lille


Les commentaires pour cet article :


bernadette, 06-06-12 09:02:
comment peux t-on opter pour watchman ou radio fréquence ce traitement est il préférable


Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 21 mars - 28 mars : journées nationales de la sclérose en plaques
  • Fin mars : course du coeur
  • 21 mars : journée mondiale de la poésie
  • 21 mars : journée mondiale de la trisomie 21
  • 21 mars : journée internationale sommeil
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  20-03-2019