« Au cœur de l’hôpital » partager une vision optimiste des conditions et relations de travail !

Comment améliorer la vie au travail des équipes hospitalières malgré les contraintes qui pèsent sur l’hôpital ? Comment redonner du sens à l’engagement du personnel médical et soignant ? Comment renforcer les collaborations entre les services hospitaliers ? Chaque professionnel détient une partie de la solution. Aussi, pour répondre à ces interrogations sur un mode participatif, le cabinet de conseil ANEO et le Conservatoire National des Arts et Métiers lancent l'opération « Au cœur de l’hôpital » et invitent les femmes et les hommes qui font l’hôpital, - médecins, paramédicaux, administratifs - à faire connaître leurs idées et leurs actions en matière de conditions et de relations de travail, en remplissant le formulaire en ligne, avant le 4 mai 2018.
Comment améliorer la vie au travail des équipes hospitalières malgré les contraintes qui pèsent sur l’hôpital ? Comment redonner du sens à l’engagement du personnel médical et soignant ? Comment renforcer les collaborations entre les services hospitaliers ?  Chaque professionnel détient une partie de la solution. Aussi, pour répondre à ces interrogations sur un mode participatif, le cabinet de conseil ANEO et le Conservatoire National des Arts et Métiers lancent l’opération « Au cœur de l’hôpital ». Les femmes et les hommes qui font l’hôpital, – médecins, paramédicaux, administratifs – sont invités à faire connaître leurs idées et leurs actions en matière de conditions et de relations de travail, en remplissant le formulaire en ligne, avant le 4 mai 2018.
Publié le 3 avril, l’appel a déjà enregistré plus de 50 contributions émanant des CHU, des CH, des CLCC, des cliniques et des EHPAD. Ne plus attendre donc pour faire connaître sa démarche !
Une première sélection portera sur une vingtaine de dossiers. Parmi eux, cinq seront retenus par un jury. Ces propositions à fort potentiel seront mises en valeur lors d’une grande soirée-débat qui aura lieu le 17 mai prochain au Conservatoire National des Arts et Métiers, à Paris, avec la participation de personnalités leader du monde hospitalier. 
Dernière étape, un recueil de l’ensemble des propositions collectées sera gratuitement mis à la disposition des hospitaliers dès la fin du mois de mai, à l’occasion de la Paris Healthcare Week 2018. 
Partenaire de l’opération « Au cœur de l’hôpital », RESEAU CHU relaie l’appel à idées, à projets, et à propositions
« Cette initiative apporte une vision plus optimiste, plus sereine, plus fédératrice de l’hôpital. Elle donne à voir une autre réalité du quotidien des professionnels hospitaliers, que celle livrée à grands traits par certains médias. Le nombre important de dossiers déjà soumis montre combien le sujet inspire. L’hôpital est un milieu professionnel attachant, riche d’échanges entre les différents métiers, entre des hommes et des femmes investis dans le progrès et désireux de repenser le cadre de leur organisation pour offrir un meilleur service aux patients ». déclare Marie-Georges Fayn fondatrice de RESEAU CHU.
Le personnel au cœur de l’évolution de l’hôpital 
La conviction des promoteurs de l’initiative est que le personnel médical, paramédical et administratif des hôpitaux détient tout ou partie des réponses pour améliorer ses conditions de travail dans les hôpitaux. Médecins, cadres, internes, infirmiers, psychologues, aides-soignants, rééducateurs, intervenants médico-techniques… Chacun est porteur d’idées pour mieux vivre son métier au quotidien.
Cette initiative vient en contrepoint des critiques exagérées qui ternissent l’image de l’hôpital et blessent les professionnels qui ne se reconnaissent pas dans des réquisitoires outranciers. « Au cœur de l’hôpital » relève d’une toute autre dynamique positive et collaborative. C’est aussi une manière de rendre hommage à une institution particulièrement chère au cœur des français : l’hôpital public, lieu où s’épanouissent les idées généreuses, les d’initiatives avant-gardistes et de projets collaboratifs !

Les partenaires 

L’initiative « Au cœur de l’hôpital » est organisée par :
ANEO – Entreprise libérée, ANEO est un cabinet de conseil en Human Innovation qui accompagne les acteurs publics et privés dans leurs transformations organisationnelles et technologiques. Actif dans le secteur de la Santé depuis 2015, ANEO intervient dans les établissements de santé au travers d’une approche participative basée sur la co-construction avec le personnel médical, paramédical et administratif ainsi qu’avec les patients
Le Cnam – Le Cnam est le seul établissement d’enseignement supérieur français dédié à la formation des adultes. Doté du statut de grand établissement, il est placé sous la tutelle du Ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, au service du développement des actifs, des entreprises, des territoires et de l’emploi
Elle est soutenue par des partenaires institutionnels et médias : ANCIM (Association Nationale des Cadres et Infirmiers Médico-Techniques (ANCIM), CRAPS (Club de Réflexion sur l’Avenir de la Protection Sociale), Manager Santé, Réseau CHU, Réseau Hôpital & GHT, et What’s Up Doc.  

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.