Avec PRIMMO, Orléans accélère la recherche biomédicale

Bio-banque, plateau d’imagerie médicale, plateau de biologie moléculaire et cellulaire, tels sont les services de PRIMMO, la plateforme de recherche*innovation médicale mutualisée d’Orléans. Cette passerelle entre la recherche fondamentale, la recherche clinique et les industriels dispose désormais d'un site internet dédié, qui vient d'être lancé par le CHR d'Orléans : www.primmo.chr-orleans.fr

Bio-banque, plateau d’imagerie médicale, plateau de biologie moléculaire et cellulaire, tels sont les services de PRIMMO, la plateforme de recherche*innovation médicale mutualisée d’Orléans. Cette passerelle entre la recherche fondamentale, la recherche clinique et les industriels dispose désormais d’un site internet dédié, qui vient d’être lancé par le CHR d’Orléans : www.primmo.chr-orleans.fr 
Grâce au partenariat signé en janvier 2019 entre le CHR d’Orléans-PRIMMO et Orléans Val de Loire Technopole-Le Lab’O, les chercheurs bénéficient d’accompagnements pour leurs travaux : conseil en stratégie, recherche de financements public/privé, dépôt de brevet, appui en propriété industrielle jusqu’au transfert de technologies et la création d’entreprises.
Le 13 mai 2019, PRIMMO a été présenté au Comité de la Recherche Biomédicale et en Santé publique de Tours. Son président, le Pr Vourc’h et la directrice générale du CHU de Tours, Madame Gerain-Breuzard, ont accueilli très favorablement cette initiative, soulignant sa valeur ajoutée en faveur de la coopération entre le CHU et le CHR dans le domaine de recherche médicale.
PRIMMO réunit laboratoires académiques et pharmaceutiques, industriels et hôpitaux en un même lieu afin de faciliter les échanges et aller plus vite dans les avancées au service des patients.
Initié par les chercheurs et scientifiques orléanais et porté par le Pr Hechmi Toumi, Professeur à l’université d’Orléans et directeur de l’UFR Sciences et Techniques, et le Dr Eric Lespessailles, président de la commission recherche du CHR, PRIMMO est le fruit de collaborations multiples, entre chercheurs et médecins hospitalièrs d’une part et avec les industriels d’autre part. Les chercheurs sont ceux des laboratoires d’Orléans Grand Campus, de l’Université et du CHR d’Orléans. Les industriels représentent les laboratoires et les sociétés de biotechnologie*
Quatre projets de recherche sont en cours et financés par les partenaires : Orléans Métropole, Région Centre Val-de-Loire et FEDER. La convention CHR-PRIMMO avec l’Université d’Orléans signée en juin dernier permet la mise en oeuvre de ces 4 projets de recherche FEDER sur la plateforme PRIMMO. Leur financement a été arrêté en septembre 2018 pour un montant de 1,8 M€.

Les quatre projets de recherche orléanais

Curcumine et Silibinine : effets sur la peau
Les effets de molécules dérivés de la curcumine et les effets de la silibinine sur les cellules in vitro notamment fibroblastes. La curcumine est connue pour avoir des effets anti-inflammatoires…
Beta-glucans : effets anti-inflammatoires et antioxydants
Étude des effets anti-inflammatoires, antioxydants et cicatrisant de molécules bioactives ex vivo et in vivo. L’identification de molécules bioactives permettant le maintien…
Arthrose et Ostéoporose : prédiction par l’imagerie
Segmentation de l’os cortical, analyse par l’imagerie multimodale de l’os souschondral pour la prédiction de l’apparition et de la progression de la gonarthrose.
Arthrose et inflammation : nouvelles molécules bioactives
Progression de l’arthrose et inflammation. Dans le cadre du projet Drugs4Arth (APR IR 2015), l’objectif appliqué au domaine de la Santé a été d’identifier de nouveaux biomarqueurs…
Les 2 Doctorants, 6 Post-Doctorants et 1 ingénieur des laboratoires de recherche d’Orléans Grand Campus recrutés dans le cadre de ces travaux utilisent la plateforme PRIMMO pour la phase translationnelle de leurs recherches.
*Novartis, Greenpharma, Novaxia, Agro-Bio, Glycodiag

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.