Avis aux graffeurs inspirés : concours de street art au CHU de Caen

Le CHU de Caen Normandie lance un appel là projet pour "donner couleurs et vie" à la galerie des ambulances de la Tour Côte de Nacres. Carte blanche sera donnée aux graffeurs sélectionnés pour couvrir de leurs créations ce « tunnel » de 550 m² (soit 135 m linéaire), passage clé dans le parcours des patients. Clôture des candidatures: le 3 septembre 2018.
Le CHU de Caen Normandie lance un appel là projet pour "donner couleurs et vie" à la galerie des ambulances de la Tour Côte de Nacres. Carte blanche sera donnée aux graffeurs sélectionnés pour couvrir de leurs créations  ce « tunnel » de 550 m² (soit 135 m linéaire), passage clé dans le parcours des patients.  Clôture des candidatures: le 3 septembre 2018.
« Cultiver un futur, clairière, oasis, traversée, nouveau ciel de Caen ». Les thèmes de l’appel à projets s’articulent autour des axes travaillés par le cabinet AIA Architectes, maitre d’œuvre retenu pour la reconstruction du CHU. Des notions génériques qui pourront se décliner de façon variée selon l’inspiration des artistes et donner couleurs et vie à cet espace souterrain. 
Cet appel à projet  se déroule en 3 phases:
1/ Les artistes ont jusqu’au 3 septembre pour répondre à l’appel à projet et proposer leur projet de graff.  
2/ Après études des candidatures, début septembre, les artistes seront avertis de leur participation mi- septembre. Les dispositions logistiques et techniques seront assurées par le CHU de Caen Normandie qui prendra à sa charge l’achat des matériaux (sur présentation des devis). 
3/ Les graffs seront réalisés le week-end du 22/23 septembre dans le tunnel des ambulances. 
Deux prix en jeu 
Les œuvres réalisées seront analysées par un jury composé de professionnels du CHU de Caen Normandie. Les 2 artistes ayant réalisés les œuvres primées se verront remettre chacun un bon d’achat de 500 € sur un site spécialisé de street-artistes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.