Bientôt un espace éthique pour les Pays de la Loire

Les protocoles, procédures ou situations cliniques particulières renvoient quotidiennement à un questionnement éthique. Les réponses relèvent de l'expérience, de l'expertise et aussi d'un partage de vues dans un souci d'amélioration du service rendu. Pour élargir et renforcer une réflexion éthique commune, les CHU et les Universités d'Angers et Nantes ont signé la convention constitutive de l’Espace de Réflexion Ethique (ERE) des Pays de la Loire (PL)...

Les protocoles, procédures ou situations cliniques particulières renvoient quotidiennement à un questionnement éthique. Les réponses  relèvent de l’expérience, de l’expertise et aussi d’un partage de vues dans un souci d’amélioration du service rendu. Pour élargir et renforcer une réflexion éthique commune sur les pratiques médico-soignantes, les CHU et les Universités d’Angers et Nantes ont signé  la convention constitutive de l’Espace de Réflexion Ethique (ERE) des Pays de la Loire (PL), sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé.
Sa mise en œuvre interviendra à l’automne avec  l’installation du conseil d’orientation et la désignation du directeur de l’ERE-PL. L’ERE assurera des missions de formation, de documentation et d’information, de rencontres et d’échanges interdisciplinaires.  Observatoire des pratiques éthiques dans les domaines des sciences de la vie et de la santé, cet espace encouragera le débat public et le partage des connaissances et suscitera des initiatives.

Une réflexion enrichie par des partenariats régionaux
Cet espace de réflexion veut devenir une référence pour les professionnels,les étudiants, les usagers et les citoyens. Au-delà des quatre membres fondateurs, signataires de la convention, différents partenaires régionaux ont souhaité s’inscrire dans cette démarche et apparaître comme membres associés à l’ERE-PL : la Fédération Hospitalière de France (FHF), la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (FEHAP), la Fédération des Cliniques et Hôpitaux Privés de France (FHP), l’Union Régionale Interfédérale des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux Nantes (URIOPSS), l’Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO), l’administration territoriale de l’INSERM et les associations « Alliance maladies rares » ainsi la Ligue contre le cancer.

Cette dynamique commune témoigne de l’importance que tient désormais la démarche éthique au sein des établissements de santé et médico-sociaux. Elle se concrétisera par la mise en œuvre de ce nouvel espace, l’installation du conseil d’orientation et la désignation du directeur de l’ERE-PL à l’automne.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.