Bientôt un institut des maladies inflammatoires (IMI) fondé sur l’interdisciplinarité

Laboratoire d’excellence retenu au titre des investissements d’avenir , INFLAMEX a été inauguré le 19 mars en présence de son coordonnateur, le Pr Renato Monteiro et du Pr Jules Hoffmann, Prix Nobel de médecine 2011.

Laboratoire d’excellence retenu au titre des investissements d’avenir , INFLAMEX a été inauguré le 19 mars en présence de son coordonnateur, le Pr Renato Monteiro et du Pr Jules Hoffmann, Prix Nobel de médecine 2011.
L’inflammation a été reconnue comme un enjeu majeur du 21ème siècle pour les scientifiques, les cliniciens et les systèmes de santé publique. Des maladies comme l’asthme, l’allergie, la néphrite, la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn, ont toutes en commun un processus inflammatoire sous-jacent. Bien qu’il existe de nombreux réseaux de recherche en France qui travaillent sur divers organes et les maladies liées à l’inflammation, aucun d’entre eux ne développe une approche de recherche interdisciplinaire. Le pôle d’excellence Inflamex vise à inverser cette tendance, en réunissant des chercheurs de haut niveau intéressés par le développement d’une recherche interdisciplinaire.
L’objectif principal d’Inflamex est de créer un Institut des maladies inflammatoires (IMI) afin de développer des recherches fondamentales sur les mécanismes moléculaires impliqués dans le déclenchement, l’évolution fréquente vers une fibrose des maladies inflammatoires et le développement de nouveaux traitements.
 
Les enjeux :
– définir les mécanismes physiopathologiques
– identifier des bio marqueurs inflammatoires-clés spécifiques ou communs à ces maladies
– développer des modèles cellulaires et animaux
– élaborer des modèles mathématiques analytiques pour identifier des cibles thérapeutiques
– développer de nouveaux outils thérapeutiques et les évaluer dans des essais précliniques.
Le regroupement des forces de recherche sur l’inflammation positionnera la France  sur la scène internationale. Des partenariats sont envisagés avec de grands groupes pharmaceutiques, notamment pour la mise en place de plateforme technologiques. Le laboratoire d’excellence Inflamex est associé à des partenaires universitaires du pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) « Sorbonne Paris Cité », Paris 5 (Paris-Descartes), Paris 7 (Paris Diderot) et Paris 13 (Paris-Nord) et également à l’Inserm, le CNRS et l’AP-HP.
INFLAMEX est l’un des 100 Laboratoires d’excellence (Labex) retenus au titre des investissements d’avenir en mars 2011, par un jury international.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.