« Bonjour India » : le CHU de Rennes ambassadeur de l’expertise chirurgicale française

Invités du festival « Bonjour India » qui célèbre l’amitié franco-indienne, trois chirurgiens du CHU de Rennes ont présenté les dernières techniques de prélèvement d’organes, de greffes et de stimulation cérébrale profonde à des professionnels venus de tout le pays réunis en novembre 2017 à Bhopal (capitale de l'État du Madhya Pradesh au centre de l'Inde).

Invités du festival « Bonjour India » qui célèbre l’amitié franco-indienne, trois chirurgiens du CHU de Rennes ont présenté les dernières techniques de prélèvement d’organes, de greffes et de stimulation cérébrale profonde à des professionnels venus de tout le pays réunis en novembre 2017 à Bhopal (capitale de l’État du Madhya Pradesh au centre de l’Inde).
Au programme, deux jours d’ateliers, de conférences et de rencontres avec des urologues, chirurgiens cardiaques et neurochirurgiens de toute l’Inde.
Le Pr Erwan Flécher, chirurgien thoracique et cardiovasculaire, un des pionniers français en matière d’implantation totale de cœur artificiel, est intervenu sur la transplantation cardiaque et l’assistance circulatoire mécanique. 
La neurochirurgienne, Pr Claire Haegelen, experte des troubles fonctionnels tels que l’épilepsie, a quant à elle présenté les techniques de stimulation cérébrale profonde.

Atelier Urologie animée par le Dr Grégory Verhoest

Enfin, le Dr Grégory Verhoest, urologue spécialisé dans la chirurgie mini-invasive des cancers de la vessie et du rein, et référent en transplantation rénale et pour les greffes par donneur vivant, a exposé les innovations chirurgicales avec un confrère du CHU de Toulouse, le Dr Federico Sallusto

Rennes : vers un déploiement à l’international

Une plaque scellant la coopération franco-indienne en transplantation rénale, a été remise des mains du Dr Vikas JAIN du Delhi Government Hospital de New Delhi. Invités à visiter les institutions de Bhopal à la pointe en matière d’équipements et de technicité, le Bansal Hospital et l’All India Institute of Medical Science (AIIMS), les experts rennais ont rencontré le directeur et le doyen et pu étudier l’éventualité de futures collaborations. Ces contacts enrichissants sont vécus comme les prémisses de futurs partenariats innovants. 
Au-delà de ces contacts enrichissants vécus comme les prémisses de futurs partenariats innovants, le CHU de Rennes développe une politique de relations internationales en lien étroit avec la Faculté de médecine de Rennes. Son engagement repose à la fois sur les coopérations hospitalières avec des nations en développement comme le Burundi ou le Libéria… et sur l’échange d’expertises avec des établissements sanitaires de même taille, implantés dans des pays au système de santé structuré. Rennes instaure ainsi des liens bi-latéraux pluridisciplinaires de concepts, de pratiques et une offre d’expertises des professionnels du CHU.
En savoir plus sur 
« Bonjour India » 
Festival d’amitié, de relations commerciales et d’échanges culturelles franco-indiens, à l’échelle du pays, « Bonjour India » est un grand voyage de quatre mois à travers les différentes provinces indiennes. Véritable plateforme dédiée à l’innovation et à la créativité, « Bonjour India » se veut le point de départ d’une relation renouvelée avec les partenaires indiens : LE moment fondateur de la prochaine décennie d’échanges entre les deux pays. Portés par des équipes indiennes et françaises, un très grand nombre de projets au caractère innovant et créatif, tous fondés sur la complémentarité, ont été sélectionnés pour être présentés à l’occasion de 300 évènements organisés dans 33 villes de l’Union indienne. C’est la première fois qu’un pays développe un programme de cette importance en Inde. Dans ce cadre une visite présidentielle est prévue tout début janvier.
« Bonjour India » a été initié par le Pr. Alexandre Ziegler, Ambassadeur de France en Inde, le Dr. Bertrand de Hartingh, Directeur de l’Institut Français en Inde, en collaboration avec l’Alliance Française de Bhopal et se déroule entre novembre 2017 et février 2018.
L’Inde en quête de nouveaux partenaires
Pays à très fort enjeu démographique (1,3 milliard d’habitants dont la moitié a moins de 25 ans), l’Inde est confrontée aux mêmes problématiques que la France sur la manière de faire de la recherche et de former les étudiants au 21e siècle. Aussi, la Faculté de médecine de Bhopal, en passe de devenir la 1ère d’Inde devant celle de New Delhi, représente un potentiel de collaborations très intéressant pour le CHU de Rennes. Ses praticiens qui entretiennent déjà quelques coopérations avec la Suède, l’Angleterre et l’Australie, cherchent à diversifier leurs partenariats et se tournent à cet effet vers la France et potentiellement le CHU de Rennes. Ces premiers contact devraient donc ouvrir des pistes de partenariats prometteurs…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.