BORDEAUX, grande gagnante du palmarès des grandes villes

Le journal Impact Médecine a réalisé le premier palmarès santé des villes françaises. Véritable base documentaire permettant l'analyse statistique comparative d'une centaine de critères, ce palmarès montre une photographie exclusive de la santé citadine. Ce palmarès distingue les villes où il est bon de se faire soigner et celles où la morbi-mortalité est faible. Bordeaux décroche la médaille d'or. Championne de l'offre de soins, la capitale de l'Aquitaine se distingue aussi par les initiatives santé de la mairie.

Le journal Impact Médecine a réalisé le premier palmarès santé des villes françaises. Véritable base documentaire permettant l’analyse statistique comparative d’une centaine de critères, ce palmarès montre une photographie exclusive de la santé citadine. Ce palmarès distingue les villes où il est bon de se faire soigner et celles où la morbi-mortalité est faible. Bordeaux décroche la médaille d’or. Championne de l’offre de soins, la capitale de l’Aquitaine se distingue aussi par les initiatives santé de la mairie.

BORDEAUX, palme d’or de la santé urbaine

Au palmarès Villes Santé d’Impact Médecine, Bordeaux caracole en tête du classement général, du classement sur l’offre de soins et arrive quatrième pour les initiatives de la municipalité en matière de santé.
Côté offre de soins, la première place de Bordeaux n’est pas vraiment une surprise. Le CHU est en effet toujours bien placé au palmarès hospitalier du magazine Le Point. A y regarder de plus près, les indicateurs du palmarès révèlent en fait une offre nettement supérieure à la moyenne pour les enfants et les adolescents, mais un manque de places pour les personnes âgées. Le taux d’équipement lourd place Bordeaux au second rang des villes les mieux dotées de France. Enfin, la démographie médicale pourrait elle aussi faire des envieux. C’est la 3e plus forte densité de généralistes et la 2e concernant les spécialistes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.