Brest coordonne l’offre hospitalière de Bretagne et recrute plus de 300 agents

Chantre des groupements et fusions, le CHRU de Brest a adopté le 27 juin 2011 le projet de Communauté Hospitalière de Territoire réunissant 6 hôpitaux : Morlaix, Crozon, Lesneven, Saint-Renan, Landerneau et Lanmeur. Les 4 premiers établissements ont déjà entériné le principe de cette coopération. L’enjeu : organiser des filières de soins dans le cadre d’un projet médical de territoire. Cette communauté garantit aux établissements le maintien voire même le développement de leurs activités. Quant au CHRU il conforte son rôle moteur de recours et d’excellence.

Chantre des groupements et fusions, le CHRU de Brest a adopté le 27 juin 2011 le projet de Communauté Hospitalière de Territoire réunissant 6 hôpitaux : Morlaix, Crozon, Lesneven, Saint-Renan, Landerneau et  Lanmeur. Les 4 premiers établissements ont déjà entériné le principe de cette coopération. L’enjeu : organiser des filières de soins dans le cadre d’un projet médical de territoire. Cette communauté garantit aux établissements le maintien voire même le développement de leurs activités. Quant au CHRU il conforte son rôle moteur de recours et d’excellence. 
Dans le même temps, une direction commune entre le CHRU de Brest, le Centre Hospitalier de Saint-Renan et le Centre Hospitalier de Lesneven était créée à la manière de celle qui unit depuis septembre 2010 le CHRU de Brest et le CH de Landerneau. Ce pilotage unique facilite les synergies dans les domaines cliniques, médico-techniques, logistiques et administratifs.
Autre motif de satisfaction pour le CHRU de Brest : des effectifs à la hausse avec 100 nouveaux agents recrutés en plus par rapport à la même période en 2010. L’établissement prévoit aussi le remplacement intégral des 268 infirmières qui prennent leur retraite en 2011.  Ces recrutements ont été rendus possible grâce à l’amélioration de la situation financière et à l’attractivité croissante du CHRU qui a enregistré une activité intense en début d’année (+3.7% en Médecine, Chirurgie, Obstétrique, de janvier à mai 2011). Ces recrutements aident à concilier conditions de travail et qualité des soins en permettant une certaine souplesse dans l’organisation des congés et le maintien de l’ouverture de l’ensemble des services en été.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.