Bulletin de santé d’Ivan

Le bulletin de santé d'Ivan*, établi lundi 13 août 2007 à 10 h par le CHU d'Amiens-Picardie, fait état d'une évolution progressive et favorable.

Le bulletin de santé d’Ivan*, établi lundi 13 août 2007 à 10 h par le CHU d’Amiens-Picardie, fait état d’une évolution progressive et favorable.

« A cinq jours du traumatisme, l’état de santé de l’enfant Ivan continue à évoluer progressivement et favorablement. Son examen neurologique reste identique :
– l’enfant a toujours une ouverture spontanée des yeux confirmant la sortie progressive de l’état de coma
– il n’obéit cependant pas aux ordres simples et reste agité avec un ralentissement de la motricité de l’hémicorps droit.

L’assistance respiratoire par machine est toujours présente, mais l’enfant devrait pouvoir en être sevré dans le courant de la semaine. C’est ce sevrage qui indiquera que le cap vital a été franchi.

Un examen par résonance magnétique nucléaire (IRM) a été pratiqué et montre des petites lésions hémorragiques diffuses de l’hémisphère cérébral gauche sans oedème cérébral ni lésion chirurgicale. Il confirme la contusion de l’orbite gauche sans lésion du globe oculaire. »

Un prochain Bulletin de santé de l’enfant Ivan sera communiqué par le CHU d’Amiens – Picardie en fin de semaine en cas d’évolution significative de l’état de santé du jeune garçon.

*Ivan, enfant russe sans-papiers de 12 ans, s’est grièvement blessé le 9 août dernier en tombant du 4e étage d’un immeuble à Amiens, alors qu’il tentait, avec son père, d’échapper à un contrôle de police.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.