Chirurgie de la main : Tours partage un savoir issu de 30 ans d’expérience

Dans le secteur hautement concurrentiel de la chirurgie de la main, il est bon de rappeler l’antériorité et les références des équipes hospitalo-universitaires ainsi que l’accompagnement global proposé aux patients. C’est pourquoi le CHU de Tours tiendra une conférence grand public, le jeudi 31 Janvier 2013 autour de la prévention, des pathologies et accidents de la main et des particularités de leur prise en charge.

Dans le secteur hautement concurrentiel de la chirurgie de la main, il est bon de rappeler l’antériorité et les références des équipes hospitalo-universitaires ainsi que l’accompagnement global proposé aux patients. C’est pourquoi le CHU de Tours tiendra une conférence grand public, le jeudi 31 Janvier 2013 autour de la prévention, des pathologies et accidents de la main et des particularités de leur prise en charge.
 
A l’occasion de ce colloque le CHRU tourangeau rappelle qu’en 1979, il était un des premiers hôpitaux français à se prévaloir du label SOS Mains et le seul de la région Centre avec celui d’Orléans à être agréé par une instance indépendante : la Fédération Européenne des Services d’Urgences Mains (FESUM). Pour les 2 500 patients qui se font opérer chaque année par un des quatre chirurgiens de l’unité, cette homologation est synonyme de qualité et de continuité des soins qu’ils s’agisse de l’accueil et du traitement des urgences 24h/24, de l’expertise et du suivi.
 
Une conférence autour des soins, de la rééducation et de la réinsertion.
«La main est un organe sensoriel et moteur. A la fois instrument d’information et d’exécution, elle est le lien privilégié entre l’esprit et la matière.» explique le Dr Jacky Laulan. La main exprime des manifestations émotionnelles, elle sert de geste pour «dire» et pour «faire». Doté d’une grande richesse fonctionnelle, cet organe de la préhension assure 70% des capacités motrices totales de l’homme(1).

L’équipe de l’Assistance Mains du Centre du Grand Ouest (AMCO) abordera les différentes étapes de la prise en charge, de l’accueil des urgences adultes et enfants à la réinsertion scolaire ou professionnelle. Il sera aussi question de la main, de l’outil au geste et des troubles musculo-squelettiques
 
L’AMCO est basé à l’hôpital Trousseau dans le service de la chirurgie orthopédique et traumatologie. L’unité prend en charge 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 les traumatismes de la main. Le Dr Jacky Laulan, chirurgien au CHRU de Tours et membre actif de la Société Française de Chirurgie de la Main est responsable de cette activité. Chaque année le service enregistre 2 500 interventions, 3 000 consultations et 1 200 poses d’orthèses (attelles) de la main et du poignet.
(1) Joe Chalfoun, E. Massemejean*, B. Mouhamed *, Fethi B. Ouezdou*
Rafic Younès ** – Anatomie de la main et relation tendon couple articulaire   – ryounes.net/publications/anatomy.pdf
* Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines
** Université Libanaise, Faculté de Génie

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.