Ça roule pour les journées européennes du patrimoine

« L’hôpital à roulettes… toujours en mouvement » De 1880 à la fin du 20ème, l’hôpital vit une course perpétuelle que le Musée de l’AP-HP narrera à travers une sélection d’objets hospitaliers lors des journées européennes du patrimoine les 17 et 18 septembre 2011. Les visites seront commentées par des guides prestigieux : le Pr Claude Chouard, le Pr Didier Sicard… L’esprit de la fête animera ces deux journées destinées à marquer la réouverture de ce haut lieu culturel - un temps menacé. La musique, les arts de la rue, la lecture et un ensemble d’activités culturelles, se donnent rendez-vous pour un voyage inattendu et inoubliable.

« L’hôpital à roulettes… toujours en mouvement » De 1880 à la fin du 20ème, l’hôpital vit une course perpétuelle que le Musée de l’AP-HP narrera à travers une sélection d’objets hospitaliers lors des journées européennes du patrimoine les 17 et 18 septembre 2011. Les visites seront commentées par des guides prestigieux : le Pr Claude Chouard,  le Pr Didier Sicard… L’esprit de la fête animera ces deux journées destinées à marquer la réouverture de ce haut lieu culturel – un temps menacé. La musique, les arts de la rue, la lecture et un ensemble d’activités culturelles, se donnent rendez-vous pour un voyage inattendu et inoubliable.
La roue est l’un des signes de l’activité incessante qui anime l’ensemble des secteurs de l’hôpital depuis qu’il est dédié à la science médicale, à partir du 19e siècle. A l’opposé des hôtels-Dieu de jadis, tous les objets sont en effet montés sur des roulettes, dans cet hôpital emporté par le mouvement du progrès : lits, tables, brancards, tables de chevet, fauteuils, chariots, mais aussi appareils d’examens, d’analyse, de diagnostic, de traitement…
Dans les services, l’immobilité semble bannie : rien ne doit échapper à l’exigence d’efficacité et de fluidité. Imprimé par la dynamique de la recherche – qui est exploration permanente pour combattre la maladie – le mouvement, entre les murs de l’hôpital, est celui de la vie : rythmé par les admissions de patients, les rotations des équipes, le circuit des médicaments et des approvisionnements, ou les réaménagements.
Loin de cette frénésie, les patients embarquent vers des destinations  imaginaires « Ils ne le savent pas mais je m’évade à chaque ligne que je lis » confiait une patiente à la bibliothécaire de l’hôpital où elle séjournait. Lire, c’est aussi voyager, tout particulièrement quand on est hospitalisé. C’est donc tout naturellement que le Centre-Inter-Médiathèques et le réseau des médiathèques de l’APHP participent à cette manifestation sur le thème du voyage en invitant les visiteurs à s’installer dans une bibliothèque éphémère, à visiter l’exposition Lire à l’hôpital, à participer à des ateliers graphiques et à partager l’amour des textes lus par un lecteur public.
Héritiers de ce passé et acteurs des évolutions d’aujourd’hui, les personnels de l’AP-HP seront spécialement conviés à partager ces 2 journées – occasion de saluer l’engagement quotidien de tous.
Pour en savoir plus
Musée de l’AP-HP
47 quai de la Tournelle, 75005 – Paris
www.aphp.fr/musee rubrique agenda

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.