Caen, 21ème, se réjouit de ce très bon résultat au tableau d’honneur du Point

Classé au TOP 20 dans une vingtaine de spécialités, le CHU de Caen progresse régulièrement en qualité. Cette année, il se distingue en occupant la 21ème place du palmarès 2016 du Point des meilleurs établissements publics. Ce très bon résultat témoigne une nouvelle fois auprès du grand public du niveau incontestablement élevé de ses services.

Caen, 21ème, se réjouit de ce très bon résultat au tableau d’honneur du Point 
Classé au TOP 20 dans une vingtaine de spécialités, le CHU de Caen progresse régulièrement en qualité. Cette année, il se distingue en occupant la 21ème place du palmarès 2016 du Point des meilleurs établissements publics. Ce très bon résultat témoigne une nouvelle fois auprès du grand public du niveau incontestablement élevé de ses services.
Parmi eux ceux de Chirurgie et notamment de chirurgie cardiaque qui gagne 10 places, la Chirurgie des carotides, la chirurgie de la cheville ou encore la prise en charge de la prothèse de hanche. Les disciplines médicales ne sont pas en reste avec par exemple la prise en charge de la Leucémie à la 9ème place, de la pneumologie qui gagne 5 places ou encore de la sclérose en plaque ou des accidents vasculaires cérébraux. Enfin, les services d’urgence sont également à l’honneur avec une progression au sein du classement des Urgences de la main, des urgences traumatologiques et de la traumatologie de la Face qui grimpe de 15 places.
"Ce classement est une reconnaissance du haut niveau de compétences des équipes du CHU de Caen et de l’investissement quotidien de chacun d’entre vous au sein de l’établissement. se félicite la direction générale. Nous devons avoir pleinement conscience de la qualité de l’établissement dans la perspective de la Certification HAS de mars prochain. Cela doit nous motiver, tous, pour mieux faire connaître, encore et toujours, nos pratiques médicales et de soins, nos activités de recherche ainsi que les avancées que nous promouvons."

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.