Caen : Frédéric Varnier nommé Directeur général

Frédéric Varnier (37 ans) a été nommé Directeur général du CHU de Caen Normandie par décret du 29 avril 2019. Actuellement Directeur général adjoint de l’Institut Gustave Roussy (IGR), sa prise de fonction interviendra le 15 mai prochain.

Frédéric Varnier (37 ans), actuellement Directeur général adjoint de l’Institut Gustave Roussy (IGR), a été nommé Directeur général du CHU de Caen Normandie par décret du 29 avril 2019. Sa prise de fonction au sein de l’établissement interviendra le 15 mai prochain.
Directeur d’hôpital depuis 2008, Frédéric Varnier est diplômé de l’École des hautes études en santé publique (EHESP), de l’institut d’études politiques de Bordeaux et d’économie à la Sorbonne.
Il a d’abord exercé les fonctions de secrétaire général au centre hospitalier sud francilien en région parisienne, à Evry-Corbeil, établissement qui s’apprêtait à regrouper deux hôpitaux sur un seul site. Il a ensuite connu deux expériences en ministère ; la première à l’Inspection générale des finances (au ministère des finances) au sein de laquelle il a réalisé des missions d’audit et d’évaluation d’organismes ou de politiques publiques pendant deux ans, dans les secteurs de la culture, des transports ou encore de la santé. La seconde, au sein du ministère des affaires sociales et de la santé, en charge du fonds d’intervention des agences régionales de santé.
En 2013, il devient conseiller au sein du cabinet de la ministre Marisol Touraine. Il y suit notamment les questions de financement des établissements de santé, la psychiatrie et la santé mentale, et l’offre de soins. Il coordonne également les questions de santé des Outre-mer. Il participe en particulier à l’élaboration de la Loi de modernisation de notre système de santé et porte la création des groupements hospitaliers de territoire, la réintroduction du service public hospitalier et la nouvelle organisation territoriale de la santé mentale.
Depuis janvier 2017, il est directeur général adjoint de l’Institut Gustave Roussy, premier centre européen de lutte contre le cancer. Il assure à ce titre la direction exécutive de l’Institut. Il est également président du directoire de la Fondation Gustave Roussy qui porte deux campagnes de levées de fonds : Guérir le cancer et Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.