Cancer des enfants : moins d’anxiété grâce au serious game de Toulouse

Se préparer à toutes les étapes du soin avec sa famille et recevoir les informations utiles en mode serious game telle est la vocation de « Lumine ». Ce nouvel outil numérique interactif destiné à l'oncopédiatrie vient d’être mis au point à Toulouse par le CHU et la Clinique Pasteur. Une première en France. Grâce à « Lumine », l’enfant et ses parents vont naviguer dans un espace virtuel à la fois pédagogique et ludique pour se familiariser aux arcanes des traitements. Ce décryptage convivial et rassurant d’un parcours complexe et pluridisciplinaire pourra bénéficier à un grand nombre de jeunes patients. En France, 2 500 nouveaux cas de cancers chez l'enfant sont détectés chaque année.
Se préparer à toutes les étapes du soin avec sa famille et recevoir les informations utiles en mode serious game telle est la vocation de « Lumine ». Ce nouvel outil numérique interactif destiné à l’oncopédiatrie vient d’être mis au point à Toulouse par le CHU et la Clinique Pasteur. Une première en France. Grâce à « Lumine », l’enfant et ses parents vont naviguer dans un espace virtuel à la fois pédagogique et ludique pour se familiariser aux arcanes des traitements. Ce décryptage convivial et rassurant d’un parcours complexe et pluridisciplinaire pourra bénéficier à un grand nombre de jeunes patients. En France, 2 500 nouveaux cas de cancers chez l’enfant sont détectés chaque année.
Les TIC pour dédramatiser les soins : quiz, jeux, vidéos et foire aux questions à deux entrées, l’une pour les jeunes malades et l’autre pour leurs parents
Le jeu met en scène un avatar qui évolue dans un monde embrumé s’éclaircissant au fur et à mesure de l’apprentissage. Les thématiques abordées balaient l’ensemble des problématiques auxquelles sont confrontées les patients : de la pratique du sport au retour à la maison, en passant par la possibilité de jouer en extérieur ou les chances de rémission.
L’interface dédiée aux adultes prodigue des conseils et informations sur la maladie.
Pour concevoir Lumine, les équipes du CHU de Toulouse ont croisé leurs expertises avec celles de la Clinique Pasteur. Elles ont intégré les retours d’information et recommandations des associations partenaires,  Oscar’s Angels et Apeco.
La création technique a été confiée à un studio de développement spécialisé dans les serious games santé. Cette société est également chargée de la distribution du jeu. 
Pour visualiser le serious game se connecter sur le site Internet du CHU de Toulouse. Ce serious game a reçu le soutien de nombreux partenaires : Fondation Orange, Fondation de France, Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et l’Assurance Maladie de la Haute-Garonne.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.