Cancer : des soins de beauté pour les patients

L’esthétique n’est pas une question de beauté mais de dignité prônent les responsables de « Beauté détente du corps et de l’esprit », association créée en février 2003 par Nathalie Riguel esthéticienne, et Nicole Debono, secrétaire médicale à la retraite formée aux soins des pieds et des mains. Au cœur du service, la nouvelle salle de soins de support propose des séances d’esthétique et de réflexologie. Ce lieu intime, calme et propice au ressourcement est ouvert à tous les patients porteurs de cancer hospitalisés à la Timone.

L’esthétique n’est pas une question de beauté mais de dignité prônent les responsables de  « Beauté détente du corps et de l’esprit », association créée en février 2003 par Nathalie Riguel esthéticienne, et Nicole Debono, secrétaire médicale à la retraite formée aux soins des pieds et des mains.
Au cœur du service, la nouvelle salle de soins de support  propose des séances  d’esthétique et de réflexologie. Ce lieu intime, calme et propice au ressourcement  est ouvert à tous les patients porteurs de cancer hospitalisés à la Timone. «  Cet espace répond à une volonté institutionnelle d’améliorer la prise en charge globale des patients atteints de cancer et traités à la Timone. » souligne le Pr Florence Duffaud, chef du service d’oncologie de la Timone
Depuis près de 10 ans Nathalie Riguel pratique gratuitement des soins esthétiques au lit des patientes afin que ces dernières retrouvent l’estime de soi. Soins du visage, manucure, beauté des pieds, maquillage de reconstruction… ce complément esthétique dans un univers médical est plébiscité par les personnes hospitalisées. En 2010, Chantal Del Pio est venue rejoindre l’équipe pour proposer des soins de réflexologie.  Ces ateliers de socio-esthétique et de réflexologie s’inscrivent dans une prise en charge globale de la personne.
Au départ centrée sur la cancérologie, l’association intervient depuis 2009 dans le pôle psychiatrie de l’AP-HM où Nathalie a formé une équipe de douze infirmières qui réalisent des ateliers de thérapie par le toucher.
L’association Beauté, détente du corps et de l’esprit a reçu le soutien du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, de la Ville de Marseille, de la région PACA, et de l’AP-HM.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.