Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Cancer du péritoine : Amiens adopte la CHIP

CHU Amiens - mardi 11 mars 2014. 3918 vu(s)

Pour la première fois en Picardie, une chimio-hyperthermie intrapéritonéale (CHIP) vient d’être réalisée au CHU Amiens-Picardie sur un patient souffrant d’un cancer colorectal avec métastases au niveau du péritoine (membrane qui tapisse les organes de l’abdomen).  Grâce à ce traitement les chances de survie augmentent de 50% à 5 ans, alors qu’elles restent faibles  avec une classique chimiothérapie intraveineuse.

La chirurgie traite la maladie visible et la CHIP traite la maladie invisible résiduelle
La chimio-hyperthermie intra-péritonéale (CHIP) est une intervention chirurgicale lourde au cours de laquelle  toutes les lésions cancéreuses visibles sur le péritoine sont retirées. Cette ablation est suivie d’une chimiothérapie particulière qui consiste à laisser baigner les organes abdominaux dans un bain de chimiothérapie à 42°C pendant 30 minutes environ afin d’éliminer le maximum de cellules cancéreuses. La chimiothérapie est donc administrée directement à l’intérieur de la cavité abdominale.

L’action combinée de la chaleur et de la chimiothérapie détruit les cellules tumorales microscopiques. La chimiothérapie ainsi délivrée pénètre directement les tissus baignés sur 1 à 2 mm de profondeur et élimine ainsi les nodules cancéreux non visibles. La CHIP permet d’exposer les sites tumoraux à des concentrations élevées de chimiothérapie qu’il serait impossible d’atteindre par voie intraveineuse pour des raisons de toxicité.

Après ce traitement, les patients suivent une chimiothérapie plus classique. La pratique de la CHIP est longue (en moyenne 10h d’intervention au bloc opératoire) et requiert un investissement important des équipes médicales et soignantes. Cette nouvelle modalité de traitement des cancers colorectaux ne se conçoit que dans le cadre de fédérations rodées à la prise en charge des formes complexes de cancers colorectaux, pouvant mettre à disposition des patients des équipes oncologiques, anesthésiques, chirurgicales et soignantes expertes.


Catégorie : CHU Amiens, Cancer, Innovation, Article 5

Pour plus d’information : CHU Amiens

  • Anne Langellier,
    Secrétaire générale CHU Amiens-Picardie et GHT Somme Littoral Sud en charge de la communication.

    Place Victor Pauchet
    80054 Amiens Cedex 1

  • Tel : 03 22 08 82 81

    Email : langellier.anne@chu-amiens.fr

    Site : http://www.chu-amiens.fr

    Standard : 03 22 66 80 00


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 25 novembre : journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes
  • 27 novembre : journée nationale de la trisomie 21
  • 29 novembre : semaine internationale de la science et de la paix
  • 1 décembre : journée mondiale de Lutte contre le SIDA
  • 1 décembre : journée mondiale de Lutte contre le SIDA
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  24-11-2020