Cancer : Informer, rencontrer, échanger au sein de 2 nouveaux espaces

A Dijon, deux Espaces de Rencontres et d'Information (ERI®) accueillent désormais les patients atteints d'un cancer et leurs proches, l'un se trouve au CHU, l'autre au Centre de Lutte Contre le Cancer. Issus d'un partenariat unique en France entre ces établissements, ces deux ERI® partagent une même animatrice.

A Dijon, deux Espaces de Rencontres et d’Information (ERI®) accueillent désormais les patients atteints d’un cancer et leurs proches, l’un se trouve au CHU, l’autre au Centre de Lutte Contre le Cancer. Issus d’un partenariat unique en France entre ces établissements, les deux ERI® dijonnaises partagent la même animatrice.

Les ERI® du Centre Georges François Leclerc et du CHU sont animés par Emmanuelle Mouillon, de formation universitaire en documentation et communication, complétée par un tutorat médical et psychologique. Ouvert depuis le 2 janvier 2008 durant 5 demi-journées par semaine, chaque ERI a déjà accueilli de nombreux visiteurs (dont la majorité en recherche de documentation générale sur le cancer ou d’informations complémentaires à celles données par les médecins et soignants). La fréquentation est en constante augmentation montrant ainsi la pertinence de ce dispositif d’information et de rencontre vivement souhaité par les personnes malades dès 1998 au cours des premiers Etats généraux de la Ligue contre le cancer.

L’ERI® : avant tout un lieu d’information
Pour que le cancer et ses traitements soit mieux compris des personnes malades, de leurs familles et de leurs proches et pour les aider trouver des réponses justes à leurs interrogations et à leurs inquiétudes, des brochures sont mises à disposition des visiteurs ainsi qu’un accès à des sites Internet. Tous ces documents ont été au préalable validés scientifiquement ou ont fait l’objet d’une relecture par des groupes de patients.

L’ERI® permet le cas échéant d’orienter les personnes vers le bon interlocuteur : médecins,psychologues, soignants ou assistantes sociales, ou encore vers les associations de la région. Il est également ouvert au personnel de l’établissement ainsi qu’au grand public désireux d’obtenir des informations généralistes sur la maladie.

L’ERI® est un lieu de rencontres. Les visiteurs reçoivent une écoute attentive, peuvent parler de leur expérience et échanger avec l’accompagnatrice en santé de l’espace ou avec d’autres personnes malades et proches Pour compléter ces différents outils, un programme de conférences et d’animations est en cours d’élaboration.

Maillon complémentaire dans la chaîne de soins, l’ERI contribue à une prise en charge de qualité des patients qui, mieux informés, participent et comprennent davantage les décisions thérapeutiques. La création de ce type d’espace est confortée par le Plan cancer et la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.

Le premier ERI® a été créé en mars 2001 au Centre régional de lutte contre le cancer de Villejuif, Institut de cancérologie Gustave-Roussy. Désormais, ce sont 28 ERI qui ont été labellisés
dans des CRLCC ou dans des centres hospitaliers et qui sont devenus un maillon indispensable des réseaux de soins. Cette initiative a pu voir le jour grâce à un partenariat original entre la Ligue nationale contre le cancer et ses comités départementaux, sanofi-aventis france et les établissements hospitaliers d’accueil.

Contacts presse
Centre Georges François Leclerc – Centre régional de lutte contre le cancer
Carole Diolot : 03 80 73 75 54 / 06 83 34 79 10 – href= »mailto:cdiolot@dijon.fnclcc.fr »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.