Cancer : la qualité de la radiothérapie-curiethérapie de La Réunion reconnue

Le service de radiothérapie-curiethérapie du CHU de La Réunion annonce officiellement l’obtention de la certification de son système de management de la qualité selon la norme ISO 9001-2008.
Le service de radiothérapie-curiethérapie du CHU de La Réunion annonce officiellement l’obtention de la certification de son système de management de la qualité selon la norme ISO 9001-2008. 
Les patients traités en radiothérapie externe ou curiethérapie apprécieront que le service qui les accueille respecte les normes les plus exigeantes. La certification décernée par l’AFNOR est une référence qui confirme la dynamique de management qualité ; un engagement des équipes créateur de valeur. Ce résultat est le fruit d’une alliance entre 3 services : le service de radiothérapie-curiethérapie, le service de radiophysique médical et de radioprotection et le service qualité. Le label vient couronner un travail de plusieurs années, durant lesquelles l’ensemble du personnel s’est mobilisé autour d’objectifs communs, à savoir la satisfaction des attentes des patients, l’amélioration des prestations et le renforcement de son image auprès du public. 
« A l’heure où les exigences réglementaires et administratives ne cessent d’évoluer. La certification ISO 9001 vient récompenser les efforts de l’ensemble de ces équipes pour la mise en œuvre des 12 processus qui contribuent à accroître la satisfaction des patients » commente la direction générale du CHU. Entrer dans cette démarche de certification avec une norme internationalement reconnue permet à l’établissement de consolider ses processus de gestion de la prise en charge des patients. 
Garante du respect des règles en vigueur, la certification témoigne d’une volonté de progresser au-delà des exigences de la HAS* ou de l’ASN**.  En effet, le label AFNOR qui n’est pas obligatoire, atteste que les moyens mis en place et que les efforts fournis sont en adéquation avec la volonté de la direction du CHU d’être responsable vis-à-vis de ses équipes. Valable trois ans, la certification sera ponctuée de deux audits de suivi conduits par l’AFNOR. Ils seront menés respectivement un an et deux ans après la date de certification. Ce contrôle permettra de s’assurer du maintien de la qualité de la prise en charge.
*HAS : Haute Autorité de Santé
**ASN : Agence de Sûreté Nationale

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.