Cancer : le label Clip² accordé à la recherche Nantaise

L'Institut national du cancer (INCa) a décerné le label Clip² (centres labellisés INCa de phase précoce) au CHU de Nantes et à l'Institut de cancérologie de l'Ouest (ICO). Les équipes voient dans cette distinction une reconnaissance du dynamisme de la recherche clinique nantaise qui totalise plus de 300 essais précoces et 1 200 patients inclus en quatre ans. Attribué aux meilleurs centres français ayant la capacité de mener des essais cliniques de phase précoce en cancérologie, ce label favorise l'accès des patients français aux molécules innovantes.

L’Institut national du cancer (INCa) a décerné le label Clip² (centres labellisés INCa de phase précoce) au CHU de Nantes et à l’Institut de cancérologie de l’Ouest (ICO). Les équipes voient dans cette distinction une reconnaissance du dynamisme de la recherche clinique nantaise qui totalise plus de 300 essais précoces et 1 200 patients inclus en quatre ans. Attribué aux meilleurs centres français ayant la capacité de mener des essais cliniques de phase précoce en cancérologie, ce label favorise l’accès des patients français aux molécules innovantes. Il met en valeur la recherche française et cette attraction facilite les échanges avec les laboratoires internationaux.
Une offre de soins complète de niveau international
Le projet nantais baptisé « EXPRes-Onco» allie les expertises des deux établissements phares de l’agglomération nantaise : le CHU et l’ICO. Ils présentent ensemble une offre de soins complète de niveau international intégrant à la fois les services clinique et de chirurgie recouvrant tous les domaines de la cancérologie, les laboratoires, les plates-formes d’imagerie ainsi que les plates-formes dites "omics" de recherche de transfert et de génétique des cancers.
Résistance au traitement, immunothérapie, radionucléides innovants, médecine personnalisée
EXPRes-Onco propose un projet centré autour de thématiques fortes de la région nantaise comme la résistance au traitement, l’immunothérapie, les radionucléides innovants, la médecine personnalisée. Autant de projets qui s’appuient sur les capacités technologiques parfois uniques et présentes au CHU et à l’ICO. EXPRes-Onco est avant tout un projet dédié à la recherche de transfert afin d’accélérer et de faciliter le chemin qui mène de l’avancée scientifique à la pratique clinique. EXPRes-Onco intègre aussi l’ensemble des équipes de recherche Inserm du Centre de recherche en cancérologie Nantes-Angers (CRCNA).
Oncologie adulte et pédiatrique
Coordonné par les professeurs Steven Le Gouill et Mario Campone, EXPRes-Onco compte parmi les centres de haut niveau habilités à tester de nouvelles molécules en partenariat avec le prestigieux National Cancer Institute (NCI) et les laboratoires pharmaceutiques. Reconnu pour son caractère ambitieux en matière de médecine personnalisée en oncologie dans tous les domaines de la cancérologie adulte, EXPRes-Onco Nantes se distingue aussi en incluant un volet pédiatrique, un domaine particulièrement délaissé par les essais précoces et pour lequel le CHU d’Angers est associé.

 Sur les 16 centres français ayant obtenu le label CLIP2, seuls 6 ont été labellisés à la fois en oncologie adulte et pédiatrique : l’Institut Curie – Paris, Gustave-Roussy – Paris-Villejuif, le centre Léon-Bérard – Lyon, le CHRU de Lille et l’AP-HM – Marseille.
Accélérer le transfert de la connaissance scientifique vers les patients
EXPRes-Onco
est donc un atout majeur pour le CHU de Nantes et l’ICO dans l’une de leurs missions les plus essentielles: accélérer le transfert de la connaissance scientifique vers les patient… et ceci pour tous les patients, les petits comme les grands.

D’après un article publié par le Pr Steven Le Gouill et le Pr Mario Campone sur le site du CHU de Nantes, le le 3 septembre 2015
Pr Steven Le Gouill
Contacts
steven.legouill@chu-nantes.fr, chrystelle.richard@chu-nantes.fr
Pr Mario Campone
Contacts
Mario.Campone@ico.unicancer.fr, Beatrice.Saulquin@ico.unicancer.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.