Cancéro. Renaten labellisé « Réseau national de référence » par l’INCa

Renaten, le réseau national pour les tumeurs endocrines, coordonné par le Pr Pr Patricia Niccoli a été labellisé "Réseau national de référence" par l'INCa (Institut national du cancer).

Renaten, le réseau national pour les tumeurs endocrines, coordonné par le Pr Pr Patricia Niccoli a été labellisé « Réseau national de référence » par l’INCa (Institut national du cancer).

Renaten développer un maillage d’équipes spécialisées sur l’ensemble du territoire, et crée une base de données nationale pour que les patients souffrant de cancers rares puissent bénéficier des dernières innovations, quel que soit l’endroit où ils vivent.

Ce label, gage de qualité, est une reconnaissance de l’implication des équipes marseillaises dans la prise en charge des tumeurs rares. Chaque année 2 personnes sur 100 000 sont atteintes de cancers médullaires de la thyroïde, tumeurs endocrines digestives, bronchiques, pulmonaires, paragangliomes et carcinomes endocrines de toute localisation. Leur prise en charge complexe et spécifique est obligatoirement multidisciplinaire.

Pr Patricia Niccoli
04 91 38 77 25
patricia.niccoli@ap-hm.fr
renaten@ap-hm.fr
Renaten est situé à la Timone.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.