Cancers : le CHRU de Lille et le Centre Oscar Lambret reconnus pour leur expertise

Pôles de référence en cancérologie adultes et enfants, le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille (CHRU) et le Centre de Lutte Contre le Cancer Oscar Lambret (COL) proposent une offre de soins complète en oncologie. Leurs compétences conjointes et tout particulièrement leur expertise de plus de 15 ans en recherche clinique de phase précoce viennent d’être reconnues par l’INCa à travers une la labellisation.
Pôles de référence en cancérologie adultes et enfants, le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille (CHRU) et le Centre de Lutte Contre le Cancer Oscar Lambret (COL) proposent une offre de soins complète en oncologie. Leurs compétences conjointes et tout particulièrement leur expertise de plus de 15 ans en recherche clinique de phase précoce viennent d’être reconnues par l’INCa à travers une la labellisation. Cette mesure s’accompagne d’un soutien financier de 227 500€ par an, pendant 4 ans. Ces fonds permettront recruter du personnel dédié et d’augmenter le nombre d’enfants et d’adultes inclus dans bénéficiant de molécules innovantes en oncologie.
CHRU de Lille + Centre Oscar Lambret = 400 recherches cliniques par an incluant 2 500 patients enfants et adultes
Au terme d’un appel d’offres national, le CHRU de Lille et le Centre Oscar Lambret  (COL) viennent d’être labellisés par l’INCa, en reconnaissance de leur activité de recherche clinique de phase précoce. Le Centre d’essais cliniques de phase précoce lillois, le CLIP2 Lille, porté par les deux établissements unis au sein du Centre de Référence Régional en Cancérologie (C2RC), est le seul site labellisé au Nord de la France. En synergie avec le Site de Recherche Intégrée sur le Cancer ONCOLille, le  CLIP2 Lille renforce les structures et les moyens dédiés à la recherche clinique en cancérologie. Chaque année, plus de 400 recherches cliniques sont menées sur les deux établissements auxquelles participent plus de 2 500 patients.
Mis au point dans des services spécialisés, conformes aux plus hauts standards d’exigence  internationale de recherche, les essais cliniques de phase précoce sont proposés à certains patients lorsque les nouveaux traitements représentent une alternative thérapeutique justifiée ou lorsque les traitements conventionnels ne sont pas suffisants. Tout au long de l’étude, le patient bénéficie d’un suivi  rapproché au sein d’un environnement sécurisé et réglementé. Lorsque le bénéfice clinique est  observé sous la forme d’une régression tumorale ou d’une  stabilisation de la maladie, les traitements concernés poursuivront leur développement jusqu’à éventuellement leur commercialisation et bénéficieront ainsi à une plus large population.
L’expertise lilloise en cancérologie pédiatrique reconnue et soutenue par l’INCa 
Le CHRU et le COL traitent l’ensemble des pathologies malignes de l’enfant de la région, soit 150 nouveaux patients par an. L’expertise diagnostique structurée de ces deux établissements permet de proposer à ces enfants une prise en charge médicale optimale et de faciliter leur accès à des essais de phase précoce adaptés. Pour faire découvrir aux lillois l’organisation originale de la recherche en Nord-Pas de Calais, la région organise un colloque autour des projets de recherche clinique parmi les thèmes abordés : la présentation du CLIP2 de Lille "La recherche à l’hôpital : Quels atouts pour nous, malades, proches et professionnels ?" Mercredi 3 juin 2015 de 17h à 19h
Inscriptions et renseignements sur : href= »mailto:Recherche3juin2015@nordpasdecalais.fr »
En savoir plus sur la labellisation centres d’essais cliniques de phase précoce (CLIP²) par l’INCa
La labellisation et le soutien à des centres investigateurs spécialisés dans les essais précoces de nouveaux médicaments anticancéreux est inscrite aux plans cancer 2009-2013 et 2014-2019. Ce dernier s’intéresse tout particulièrement aux recherches menées sur les cancers des enfants et labellise des centres conduisant des études en oncopédiatrie.
Les missions des centres d’essais cliniques de phase précoce 
• concevoir, planifier, conduire et analyser des essais cliniques de phase précoce (phases I-II) nationaux comme internationaux issus de la recherche privée comme publique, dans le domaine du cancer, avec le meilleur standard de qualité international sur des molécules innovantes (notamment les thérapies ciblées) ;
 • répondre, selon leurs domaines d’expertise (organes, spécialités, etc.), aux appels à projets lancés ou gérés par l’INCa et aux sollicitations académiques ou industrielles.
INCa , 16 centres d’essais cliniques de phase précoce (CLIP²) : 4 en CHU – 5 en CLCC et 7 en CHU et CLCC*
Le CLIP2 Lille est un des 6 sites reconnu, à la fois, pour son expertise dans la prise en charge des patients adultes et enfants.

Centre Léon Bérard LYON

Département d’Oncologie Médicale Centre Léon Bérard

Dr Philippe CASSIER Dr Didier FRAPPAZ (Pédiatrie)

– Département de Pédiatrie et Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique, Centre Léon Bérard

 

Gustave Roussy VILLEJUIF

Département d’Innovations Thérapeutiques et d’Essais Précoces (DITEP) Gustave Roussy

Pr Jean-Charles SORIA Dr Birgit GEOERGER (Pédiatrie)

– Département de Cancérologie de l’enfant et de l’adolescent, Gustave Roussy – Département d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique, Hôpital Armand Trousseau, AP-HP – Département d’Hématologie et d’Immunologie Pédiatrique, Hôpital Robert Debré, AP-HP

Centre de Référence Régional en Cancérologie – GCS C2RC LILLE

– Centre d’Investigation Clinique, CIC 1403 INSERM, Hôpital Cardilogique, CHRU Lille – Unité de Recherche Clinique – Centre Oscar Lambret

Pr Thierry FACON Dr Brigitte NELKEN (Pédiatrie)

Dr Nicolas PENEL Dr Pierre LEBLOND (Pédiatrie)

– Département d’Hématologie, Hôpital Claude Huriez, CHRU Lille – Département de Pneumologie et d’Oncologie Thoracique, Hôpital Albert Calmette, CHRU Lille – Département d’Oncologie Médicale, Hôpital Claude Huriez, CHRU Lille – Département Dermatologie, Hô

Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HM) MARSEILLE

Unité de Phase I d’Oncologie Hôpital de la Timone, AP-HM

Pr Fabrice BARLESI Dr Nicolas ANDRE (Pédiatrie)

– Unité d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique, Hôpital de La Timone Enfants, AP-HM – Département de Dermatologie, vénéréologie et cancérologie cutanée, Hôpital de La Timone, AP-HM – Département d’Oncologie Digestive et Hépato-Gastro-Entérologie

Institut Curie PARIS

Unité d’essais Cliniques Institut Curie

Dr Christophe LE TOURNEAU Pr François DOZ (Pédiatrie)

– Département d’Oncologie Pédiatrique, Adolescents et Jeunes Adultes, Institut Curie

 

Groupement de coopération sanitaire Institut régional du cancer Nantes-Atlantique (GCS IRCNA) NANTES

– Département d’Hématologie Hôtel Dieu, CHU Nantes – Unité de Développement Thérapeutique Précoce Institut de Cancérologie de l’Ouest

Pr Steven LE GOUILL Pr Mario CAMPONE Dr Nadège CORRADINI (Pédiatrie)

– Département d’Oncologie Pédiatrique, Hôtel Dieu, CHU Nantes – Département d’Onco-Dermatologie, Hôtel Dieu, CHU Nantes – Département d’Oncologie Nucléaire, CHU Nantes et Institut de Cancérologie de l’Ouest

Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE

Unité d’Evaluation Thérapeutique en Oncologie et Hématologie Institut Paoli-Calmettes

Pr Norbert VEY – Département de Radiothérapie, Institut Paoli-Calmettes – Unité d’Hématologie 2, Institut Paoli-Calmettes – Unité de Transplantation et de Thérapie Cellulaire, Institut Paoli-Calmettes

Institut Bergonié BORDEAUX

Unité d’essai de phase précoe Institut Bergonié

Dr Antoine ITALIANO

Institut Claudius Regaud Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole TOULOUSE

Unité de Recherche Clinique Institut Claudius Regaud

Pr Jean-Pierre DELORD

Louis- Lariboisière Fernand Widal PARIS

Centre d’Investigation Clinique Hôpital Saint-Louis, AP-HP

Pr jean-Jacques KILADJIAN – Office de Recherche Clinique en Hématologie et Immunodéficience, Institut Universitaire d’Hématologie, Hôpital Saint-Louis – Département Hématologie Sénior, Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Unité d’Hématologie Adolescents et Jeunes Adultes, Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Département d’hémato-Oncologie, Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Unité d’Immuno-Hématologie, Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Unité Hématologie greffe, Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Département de Dermatologie,Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Département d’Oncologie Médicale, Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Centre des Maladies du Sein, Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Département de Cancérologie-Radiothérapie, Hôpital Saint-Louis, AP-HP – Département ORL – Chirurgie de la Face et du Cou, Hôpital Lariboisière, AP-HP – Centre de Recherche Clinique, Hôpital Avicenne, AP-HP – Département d’Hématologie Clinique, Hôpital Avicenne, AP-HP – Département de Neurologie, Hôpital Avicenne, AP-HP – Département de Pancréato-gastroentérologie, Hôpital Beaujon, AP-HP

Centre Georges-François Leclerc DIJON

Département d’Oncologie Médicale, Unité de phase précoce Centre Georges-François Leclerc

Dr Nicolas ISAMBERT – Département d’Hématologie, Hôpital le Bocage, CHU Dijon – Service d’Oncologie Médicale, Hôpital Jean Minjoz, CHRU Besançon

Institut Régional du Cancer Montpellier – Val d’Aurelle MONTPELLIER

Unité d’Oncologie Médicale Institut Régional du Cancer de Montpellier – Val d’Aurelle

Dr Diego TOSI – Département d’Hématologie Clinique, Hôpital Saint-Eloi, CHRU Montpellier

 

Centre Eugène Marquis, RENNES

Unité de Recherche Clinique, Département d’Oncologie Médicale Centre Eugène de Marquis

Dr Thierry LESIMPLE – Unité d’Investigation Clinique – Centre d’Investigation Clinique – INSERM 1414, Hôpital Pontchaillou, CHU de Rennes

 

Centre François Baclesse CAEN

Service de Recherche Clinique Centre François Baclesse

Pr Florence JOLY-LOBBEDEZ – Institut d’Hématologie de Basse Normandie, Service d’Hématologie Clinique, Hôpital Côte de Nacre, CHU Caen

Hospices Civils de Lyon LYON

Service d’Hématologie Clinique Centre Hospitalier Lyon Sud, HCL

Pr Gilles SALLES – Département d’Oncologie Thoracique, Hôpital Louis Pradel, Groupement Hospitalier EST, HCL – Département de Gastro-enterologie, Hôpital Edouard Herriot, HCL – Département d’Oncologie Médicale, Centre Hospitalier Lyon-Sud, HCL

AP-HP PARIS

– Unité Hémopathies Lymphoïdes Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département d’Oncologie Médicale Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP

Pr Corinne HAIOUN

Pr Jean-Philippe SPANO

– Département d’Oncologie Médicale, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Centre d’Investigation Clinique Henri Mondor 1430, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département d’Hépatologie, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département des maladies Infectieuses, Hôpital Henr

– Centre d’Investigation Clinique Henri Mondor 1430, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département d’Hépatologie, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département des maladies Infectieuses, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département de Radiothérapie, Hôpital Henri Mondor

 Département d’Hépatologie, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département des maladies Infectieuses, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département de Radiothérapie, Hôpital Henri Mondor, AP-HP – Département d’Hématologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP – Département d’Hépatologie, Hôpital Saint-Antoine, AP-HP – Département d’Hématologie et de Thérapie Cellulaire, Hôpital Saint Antoine, AP-HP – Département d’Oncologie Médicale, Hôpital Saint-Antoine, AP-HP – Département des Maladies Infectieuses, Hôpital Saint-Antoine, AP-HP – Département d’Oncologie Médicale, Hôpital Tenon, AP-HP – Département des Maladies Infectieuses, Hôpital Tenon, AP-HP

*Source INCa http://www.e-cancer.fr/aap/recherche/aac-clipp2015

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.