Canicule : les 7 mesures du CHU de Dijon Bourgogne

Climatiseurs, brumisateurs, personnels supplémentaires, menus adaptés... Pour faire face à la vague de chaleur exceptionnelle, le CHU Dijon Bourgogne présente les mesures déployées dans ses unités afin d'assurer le confort de tous les patients et plus particulièrement des personnes fragiles.
Climatiseurs, brumisateurs, personnels supplémentaires, menus adaptés… Pour faire face à la vague de chaleur exceptionnelle, le CHU Dijon Bourgogne présente les mesures déployées dans ses unités afin d’assurer le confort de tous les patients et plus particulièrement des personnes fragiles.

Risques liés à la canicule, les mesures adoptées par le CHU Dijon Bourgogne 

– acquisition massive de brumisateurs, lesquels seront mis à la disposition des patients et du personnel au sein des services de soins et auprès des points d’accueil 
– déploiement de climatiseurs mobiles sur l’ensemble des services d’urgences (adultes, pédiatriques, gynécologiques) 
– Utilisation de salles réfrigérées pour les solutés, le linge et les boissons.  
Par ailleurs, le CHU complète ce dispositif en développant les moyens auprès des personnes les plus fragiles : 
– au quotidien, ouverture de toutes les fenêtres à partir de 22h et arrosage des différentes terrasses lorsque celle-ci s’y prêtent 
– installation de films plastiques réfléchissant sur les fenêtres des façades ne disposant pas de store 
– présence de personnels supplémentaires au sein du pôle Personnes Âgées, afin de s’assurer de la bonne hydratation des patients et résidents 
– développement de menus adaptés par les équipes de la Cuisine Centrale 
– achat de climatiseurs et ventilateurs supplémentaires qui seront répartis en fonction de ceux déjà présents dans les locaux. Une cellule de crise se réunira tous les jours pour faire le point sur le dispositif et les difficultés rencontrées.  
Ces dispositions exceptionnelles, prises dans la continuité du Plan National Canicule 2015, ont été déployées à compter du 29 juin et courront durant la vague de chaleur. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.