Cardiologie : l’émulation d’une recherche clinique publique/privée

Le CHU de Toulouse et la Clinique Pasteur, établissements d’excellence et de référence en cardiologie unissent leurs forces pour fonder une plateforme de recherche clinique en cardiologie : le Centre de Recherche Clinique en Cardiologie de Toulouse. La signature de la convention de coopération aura lieu le mardi 3 juillet 2012.

Le CHU de Toulouse et la Clinique Pasteur, établissements d’excellence et de référence en cardiologie unissent leurs forces pour fonder une plateforme de recherche clinique en cardiologie : le Centre de Recherche Clinique en Cardiologie de Toulouse. La signature de la convention de coopération aura lieu le mardi 3 juillet 2012.

Avec 5 000 angioplasties coronaires et 300 poses de valves aortiques percutanées par an, le CHU de Toulouse et la Clinique Pasteur occupent la première place française en cardiologie interventionnelle. Face à l’augmentation de la prévalence des pathologies cardiaques et à l’accélération de la recherche, ces deux établissements ont souhaité conjuguer leurs expertises. Ce rapprochement va donner naissance au Centre de Recherche Clinique en Cardiologie de Toulouse, le CR2C Toulouse qui ambitionne de devenir l’un des tout premiers centres européens de référence dans le domaine de la recherche clinique en cardiologie interventionnelle.

Concevoir de nouvelles stratégies diagnostiques et thérapeutiques pour les malades cardiaques
Fédérant des équipes de très haut niveau, cette coopération facilitera le développement et l’harmonisation des activités de recherche clinique des deux établissements, notamment par une information réciproque et des choix communs sur les essais cliniques de cardiologie interventionnelle.
Le CR2C Toulouse confortera également l’attractivité de Toulouse et offrira aux patients des opportunités supplémentaires d’accéder à l’innovation thérapeutique par le biais des protocoles de recherche.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.