Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Cardiologie : une étude de l'AP-HP démontre l'efficacité des stents actifs chez les plus de 75 ans

Assistance publique-Hôpitaux de Paris - jeudi 18 janvier 2018. 1657 vu(s)

L'étude SENIOR, publiée par l'AP-HP, démontre que l'utilisation de stents actifs est particulièrement bénéfique chez les patients de plus de 75 ans

La pose de stents de dernière génération chez les patients de plus de 75 ans limite les saignements et réduit de façon significative les incidents cardiovasculaires à un an. Tels sont les résultats concluants d'une étude clinique menée par l'AP-HP sur 1200 patients. Des travaux publiés dans The Lancet

Le Pr Olivier Varenne, du service de cardiologie de l’hôpital Cochin, AP-HP et de l’université Paris Descartes, ainsi que ses collaborateurs des hôpitaux Ambroise-Paré, HEGP, Henri-Mondor, Lariboisière et Pitié-Salpêtrière, AP-HP ont évalué une nouvelle stratégie d’angioplastie coronaire chez les patients de plus de 75 ans. L’étude SENIOR a porté sur les stents actifs de dernière génération avec une durée courte de double antiagrégation plaquettaire: soit 1 mois chez les patients stables et 6 mois chez les patients instables. Un procédé qui présente l'avantage de réduire les saignements qui peuvent conduire à une réhospitalisation. 

Un essai multicentrique sur 1200 patients

L’utilisation de ces stents actifs a été comparée, dans le cadre d'un essai randomisé multicentrique international, à celle de stents nus chez 1 200 patients coronariens. Les résultats sont probants: l'utilisation de stents actifs induit une diminution significative du taux d’événements cardiovasculaires à un an, principalement par une forte réduction du risque de réintervention.

Cette étude,  publiée en novembre 2017, dans The Lancet, ouvre la voie à une stratégie associant stent actif de dernière génération et avec une durée courte de double antiagrégation plaquettaire chez les sujets de plus de 75 ans.


Catégorie : Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, High tech, Recherche -Etude, Cardiologie - Pneumologie, Newsletter 925 - 13/02/2018

Pour plus d’information : Assistance Publique - Hôpitaux de Paris


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 16 novembre - 22 novembre : Mouv'eat, Manger mieux, bouger plus. semaine des collectivités locales pour la nutrition
  • 17 novembre : journée internationale de la prématurité
  • 18 novembre : journée nationale de l'épilepsie
  • 19 novembre : journée mondiale contre la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • 20 novembre : journée mondiale de l'enfance, journée internationale des droits de l'enfant
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  15-11-2019