Certif’ : la longue marche mise en scène avec humour par Nîmes

Utiliser l'humour pour sensibiliser les professionnels de santé aux différentes étapes du parcours d’un patient et leur rappeler les bonnes pratiques avant le passage du grand examen de certification en mars prochain. C'est tout l'enjeu des épisodes mis en ligne sur youtube par le CHU de Nîmes. La Délégation à la qualité et à la gestion des risques et le service Communication & Culture du CHU ont créé une web série intitulée « CHU' en route pour la Certif’ » avec l'aide du réalisateur William Eguienta. Les vidéos mettent en scène avec humour les affres d'un patient en prise avec l'univers plus ou moins hospitalier des services administratifs et de soins.
Utiliser l’humour pour sensibiliser les professionnels de santé aux différentes étapes du parcours d’un patient et leur rappeler les bonnes pratiques avant le passage du grand examen de certification en mars prochain. C’est tout l’enjeu des épisodes mis en ligne sur youtube par le CHU de Nîmes. La Délégation à la qualité et à la gestion des risques et le service Communication & Culture du CHU ont créé une web série intitulée « CHU’ en route pour la Certif’ » avec l’aide du réalisateur William Eguienta. Les vidéos mettent en scène avec humour les affres d’un patient en prise avec l’univers plus ou moins hospitalier des services administratifs et de soins.
« Nous demandons beaucoup aux équipes, l’exigence de sécurité est notre exigence quotidienne, mais la mobilisation s’accentue dans cette dernière ligne pour finaliser certains projets et travaux. Nous les en remercions et espérons que la HAS valorisera les engagements de nos professionnels auprès des patients » précise Cécile Aubert, Directrice de la qualité et la gestion des risques.

Découvrir les épisodes #1 #2 #3

CHU’ en route pour la certif’ 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.