Certification de Neurobiotec- CRB des Hospices Civils de Lyon (HCL)

NeuroBioTec, composante du Centre de Ressources Biologiques des Hospices Civils de Lyon, a été certifiée selon la norme NF S96-900 en mars 2010, par AFNOR Certification.* Cette plateforme technologique a pour mission la constitution de collections d'échantillons biologiques couplés aux données cliniques et leur mise à disposition pour des recherches publiques ou privées.

NeuroBioTec, composante du Centre de Ressources Biologiques des Hospices Civils de Lyon, a été certifiée selon la norme NF S96-900 en mars 2010, par AFNOR Certification.* Cette plateforme technologique a pour mission la constitution de collections d’échantillons biologiques couplés aux données cliniques et leur mise à disposition pour des recherches publiques ou privées.

Elle assure ainsi la collecte, la transformation et le stockage des échantillons biologiques ainsi que la gestion des données clinico-biologiques associées. Les échantillons biologiques proviennent de patients pris en charge aux HCL ou dans d’autres établissements de santé et qui ont donné leur consentement.

Neurobiotec a été mise en place en 1996 par Christian Confavreux, PU-PH, et Marie-Françoise Belin, chercheur INSERM, au sein de l’Hôpital Neurologique Pierre Wertheimer des HCL. Initialement spécialisée dans les pathologies neurologiques et psychiatriques, les collections princeps concernaient la sclérose en plaques et les tumeurs cérébrales pour lesquelles sont stockés du sang, du liquide céphalo-rachidien et du tissu. NeuroBioTec s’est depuis quelques mois ouverte à d’autres pathologies, notamment cardiovasculaires, pneumologiques et pédiatriques et conserve aujourd’hui les prélèvements de près de 6 000 patients.

Une démarche qualité a été initiée en 2003 au sein du CRB des HCL sous l’impulsion de la Direction Générale. Elle est pilotée par la Délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation. La mise en place d’un système de management de la qualité au sein du CRB s’est traduite par une organisation de l’ensemble des processus, qu’il s’agisse des activités en lien direct avec le métier du CRB (prise en charge des prélèvements, transformation et stockage) ou des processus support comme la gestion des ressources humaines, les achats, le suivi des équipements… Un travail de formalisation des procédures a été effectué et le suivi d’un ensemble d’indicateurs qualité permet le pilotage de la structure.

Cette démarche a représenté un investissement important pour l’ensemble des acteurs qui est maintenant valorisé par l’obtention de la certification. Délivré à 14 CRB en France, ce label garantit d’un excellent niveau de qualité. Il doit renforcer la confiance des différents partenaires de NeuroBioTec, aussi bien des chercheurs qui confient la gestion des échantillons de leurs projets de recherche au CRB, que des utilisateurs qui ont l’assurance de disposer d’échantillons de qualité pour leurs travaux de recherche. Leur satisfaction est d’ailleurs régulièrement évaluée pour permettre une amélioration continue de la prestation.

Contacts
Délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation des HCL
Marie-Claire Mazé : href= »mailto:marie-claire.maze@chu-lyon.fr »
Nathalie Dufay : href= »mailto:nathalie.dufay@chu-lyon.fr »
www.chu-lyon.fr

*La certification est une activité par laquelle un organisme reconnu, indépendant des parties en cause, donne une assurance écrite qu’une organisation, un processus, un service, un produit ou des compétences professionnelles sont conformes à des exigences spécifiées dans un référentiel. La certification est une démarche volontaire. (AFNOR)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.