Recherche : le centre d’investigation clinique de Besançon certifié

Le Centre d'Investigation Clinique du CHU de Besançon (Inserm CIC-1431,) vient d'être certifié ISO 9001 version 2015 pour l'ensemble de ses activités de gestion des projets de recherche clinique : expertise et sélection, conception de l’étude, réalisation et suivi de la recherche, gestion des données et analyse, communication scientifique et valorisation, et formation des acteurs de la recherche.

Le Centre d’Investigation Clinique du CHU de Besançon (Inserm CIC-1431,) vient d’être certifié ISO 9001 version 2015 pour l’ensemble de ses activités de gestion des projets de recherche clinique : expertise et sélection, conception de l’étude, réalisation et suivi de la recherche, gestion des données et analyse, communication scientifique et valorisation, et formation des acteurs de la recherche.
Le CIC-1431 est labellisé dans deux domaines de compétences : les biothérapies et l’innovation technologique. Il s’appuie sur un savoir-faire développé depuis plus de 10 ans, en interaction forte avec les structures de recherche établies du territoire : les 7 unités de recherche en Santé de Besançon de l’université de Franche-Comté (membre fondateur d’UBFC), en particulier l’UMR-1098, l’Etablissement Français du Sang, la FHU INCREASE, l’Institut FEMTO-ST – institut de technologie fort de plus de 600 chercheurs -, l’institut supérieur d’ingénieurs de l’Université de Franche-Comté (ISIFC), les cliniciens du CHU, les partenaires industriels et le pôle de compétitivité des microtechniques (PMT). 
Afin d’amplifier les interactions avec les cliniciens et les industriels, le CIC-1431 s’est doté de trois plateformes : 
SINETIC, pour l’investigation clinique ;
DinaMic, pour l’’évaluation des dispositifs médicaux ;
Et HTA spécialisée en économie de la santé (hors périmètre de certification).
La certification ISO 9001 démontre la capacité du CIC-1431 à fournir des services s’adaptant continuellement aux exigences de ses partenaires et aux contraintes réglementaires. Les points forts soulignés par l’organisme de certification comprennent notamment les nombreuses actions de communications réalisées par le CIC-1431 pour valoriser ses activités  ainsi que la gestion et la maîtrise technique des projets de recherche à toutes leurs étapes.  
Véritable gage de sérieux et de maîtrise de ses activités, la certification ISO 9001 s’appuie sur une dynamique d’amélioration continue et confirme l’engagement de la structure pour une recherche clinique de qualité. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.