Certification ISO 9001 renouvelée pour le service de cardiologie interventionnelle du CHR Metz-Thionville

Le plateau technique de cardiologie interventionnelle de l’hôpital de Mercy a obtenu pour la cinquième année consécutive le certificat AFAQ* ISO 9001 pour son système de management mis en place sur les deux activités suivantes : coronarographie et rythmologie /electrophysiologie.
Le plateau technique de cardiologie interventionnelle de l’hôpital de Mercy a obtenu pour la cinquième année consécutive le certificat AFAQ* ISO 9001 pour son système de management mis en place sur les deux activités suivantes : coronarographie et rythmologie /electrophysiologie.
La norme ISO 9001 version 2015 est la norme de management la plus reconnue et répandue au niveau international. Elle reflète la capacité à fournir un service conforme aux exigences des clients et aux exigences légales et réglementaires. Le système de management de la qualité du plateau technique de cardiologie interventionnelle a été évalué et jugé par l’organisme Association Française de Normalisation – Certification (AFNOR) conforme à ces critères. La démarche de certification en cardiologie interventionnelle fut l’une des premières en France.
La norme ISO 9001 est fréquemment utilisée dans le secteur de l’industrie et des services. Elle demeure néanmoins rare dans le domaine de la santé et exceptionnelle dans les services de soins aux patients.

Un niveau optimal de qualité et de sécurité 

Initiée par le Dr Khalifé KHALIFE, chef du service de cardiologie à l’hôpital de Mercy et Président de la Commission Médicale d’Etablissement du CHR Metz-Thionville, et portée par l’ensemble des équipes de soins, la certification a permis d’obtenir un niveau optimal de qualité et de sécurité pour les patients et de valoriser les activités médicales et paramédicales. L’activité de cardiologie interventionnelle regroupe les examens invasifs de coronarographie, d’angioplastie avec ou non pose d’une prothèse endo-cavitaire et d’artériographie, pratiqués au plateau technique de l’hôpital de Mercy. Le service accueille des patients, en urgence ou en consultation programmée, de toute la Lorraine Nord et qui nécessitent un geste à visée diagnostique ou thérapeutique.
* Association Française pour l’Amélioration et le Management de la qualité.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.