Chirurgicale thoracique : Création d’un collège de spécialistes pour une prise en charge plus complète des patients

Au CHU de Pointe-à-Pitre, la chirurgie thoracique est une spécialité à part entière, depuis janvier 1993. En 8 ans, 343 opérations ont été effectuées, dont la majorité (168 soit 49%) pour des lésions traumatiques des poumons ou plus rarement d'autres organes ou vaisseaux sanguins internes du thorax avec un taux de survie des patients comparable à celui d'Europe ou d'Amérique du Nord.

En Guadeloupe, la proportion inhabituelle de traumatologie thoracique est autant le reflet de la fréquence élevée des accidents de la route et des agressions par objet coupant ou arme à feu que du nombre très limité de pathologies thoraciques non traumatiques admises dans le service ? comparativement aux chiffres attendus d’un bassin de population de près d’un demi-million d’habitants.

Or le faible pourcentage d’exérèse des cancers des bronches n’est pas dû à une consommation de tabac qui serait plus restreinte en Guadeloupe qu’ailleurs ? une étude récente conjointe des services de cancérologie et de pneumologie du CHU montre au contraire que les cancers pulmonaires viennent en 3ème position par ordre de fréquence dans le département – il est malheureusement lié au diagnostic extrêmement tardif, au stade inopérable, des cancers pulmonaires et à l’absence de dépistage dans le département.

De plus, l’habituelle évasion sanitaire vers la France, sans la moindre entrée dans la filière de soins pneumologie-cancérologie, reste un facteur limitant de l’activité chirurgicale thoracique.
Une situation que pourrait améliorer le récent regroupement des spécialistes, médecins et chirurgiens, des maladies du thorax de Guadeloupe au sein d’un collège sous la présidence du Dr Didier Caparros (chef du service de pneumologie). Cette instance s’est donnée pour mission d’optimiser la prise en charge complète des malades en Guadeloupe.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.