En octobre 2005, le CHU de Bordeaux ouvrait une antenne de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Sa vocation : accueillir chaque année 8 enfants malades cardiaques originaires de pays en voie de développement - le CHU couvrant la moitié de leurs frais d'hospitalisation, l'autre moitié étant financée par l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Face à une demande très forte, Alain Hériaud, directeur général du CHU de Bordeaux, a accepté d'augmenter le nombre d'enfants. Désormais l'antenne bordelaise prendra en charge 10 enfants par an. En 6 ans les chirurgiens ont opéré 57 enfants venus d'Algérie, d'Angola, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Congo, d'Egypte, du Laos, du Mali et du Maroc.

En octobre 2005, le CHU de Bordeaux ouvrait une antenne de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Sa vocation : accueillir chaque année 8 enfants malades cardiaques originaires de pays en voie de développement – le CHU couvrant la moitié de leurs frais d’hospitalisation, l’autre moitié étant financée par l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Face à une demande très forte, Alain Hériaud, directeur général du CHU de Bordeaux, a accepté d’augmenter le nombre d’enfants. Désormais l’antenne bordelaise prendra en charge 10 enfants par an. En 6 ans les chirurgiens ont opéré 57 enfants venus d’Algérie, d’Angola, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Congo, d’Egypte, du Laos, du Mali et du Maroc.

Les équipes concernées
. Pr Xavier Roques et Dr Nadine Laborde pour les interventions chirurgicales
. Pr Philippe Mauriat Anesthésiste-réanimateur pour le séjour en réanimation du post-opératoire immédiat
. Dr Jean-Benoît Thambo pour le séjour pré et post opératoire et le suivi pendant le séjour en France

Les familles d’accueil
Actuellement 16 familles de Gironde accueillent les enfants bénévolement. Elles les accompagnent pendant leur période d’hospitalisation et leur convalescence, les soutiennent et leur apportent affection et tendresse, indispensables pendant leur séjour en France.

* Mécénat Chirurgie Cardiaque permet à des enfants atteints de malformations cardiaques et venant de pays défavorisés de se faire opérer en France lorsque cela est impossible chez eux faute de moyens techniques ou financiers. Hébergés par des familles d’accueil bénévoles et opérés dans onze hôpitaux en France (Angers, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Toulouse et Tours), plus de 1 600 enfants ont déjà été pris en charge depuis la création de l’Association en 1996 par le Pr Francine Leca et Patrice Roynette.

Site Internet : www.mecenat-cardiaque.org – Blog : blog.mecenat-cardiaque.org

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.