Chirurgie Cardiaque : le CHR partie civile

Le dépôt récent de 8 plaintes de familles a conduit le Procureur de la République à ouvrir une information judiciaire sur le service de chirurgie cardiaque de l'Hôpital Bon Secours de Metz. Dans le cadre de cette procédure le CHR a décidé de se constituer partie civile le 10 mai 2011. Dans son communiqué l’établissement messin rappelle les mesures prises dès octobre 2010 pour soutenir les familles concernées par cette épreuve. L’information judiciaire contre X concerne les chefs d’homicides involontaires, de blessures involontaires et d’abus de faiblesse.

Le dépôt récent de 8 plaintes de familles a conduit le Procureur de la République à ouvrir une information judiciaire sur le service de chirurgie cardiaque de l’Hôpital Bon Secours de Metz. Dans le cadre de cette procédure le CHR a décidé de se constituer partie civile le 10 mai 2011. Dans son communiqué l’établissement messin rappelle les mesures prises dès octobre 2010 pour soutenir les familles concernées par cette épreuve.
L’information judiciaire contre X concerne les chefs  d’homicides involontaires, de blessures involontaires et d’abus de faiblesse.
 
En octobre 2010, dès la suspension du Dr Pierre-Michel Roux, chef de service de chirurgie cardiaque, le CHR a mis en œuvre, un dispositif spécifique afin d’accompagner les familles ayant perdu un proche dans ce service :
– numéro vert pour répondre aux interrogations des patients et des familles
–  désignation d’un médiateur médical ad hoc pour recevoir toutes les familles qui le souhaitent en lien avec la Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la prise en charge.
 
Par ailleurs, toutes les familles en ayant fait la demande ont eu communication du dossier médical conformément aux règles d’accès au dossier par les ayants droit et ont pu rencontrer le médecin-médiateur.
 
La constitution de partie civile par le CHR dans le cadre de l’information judiciaire ouverte par le Parquet est une nouvelle étape dans ce dossier. Cette action est indépendante de la procédure disciplinaire en cours à l’égard du Docteur ROUX qui fait suite à la suspension à titre conservatoire du praticien.  Cette décision a été prise par la direction du CHR le 29 octobre 2010 puis confirmée par la Directrice Générale du Centre National de Gestion le 2 novembre 2010.
 
A lire sur le même suje
t : href= »https://www.reseau-chu.org/les-articles/article/article/le-chef-de-service-de-chirurgie-cardiaque-suspendu-de-ses-fonctions/ » target= »_blank »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.