Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Chirurgie cardiaque pédiatrique : la technique Ozaki pratiquée à Tours, une 1ère

CHU de Tours - jeudi 07 mars 2019. 1910 vu(s)

valve native / 2. découpage des feuillets de la valve dans le péricarde

La méthode Ozaki : reconstruire ad integrum la valve aortique avec du tissu autologue. 1. valve native / 2. découpage des feuillets de la valve dans le péricarde ©CHU de Tours

A l’affût des nouvelles techniques de chirurgie cardiaque pédiatrisue développées partout dans le monde, l’équipe des Docteurs Neville et El Arid surveille leurs évaluations et quand elles font leurs preuves, elle se forme pour en faire bénéficier les enfants. C'est ainsi qu'elles ont repéré la technique japonaise Ozaki, du nom de son concepteur. Il s'agit d'une reconstruction de la valve aortiquintégrale avec du tissu autologue. Le Dr El Arid s'est rendu auprès du Pr Ozaki pour se former. Suite à cet enseignement, l'équipe a proposé à une famille cette technique innovante, moins agressive. Les parents ont immédiatement accepté l'offre et la première procédure pédiatrique dite d'Ozaki en France a eu lieu en décembre 2018.

Les malformations congénitales de la valve aortique altèrent progressivement le cœur des enfants qui s'essoufflent plus vite que les autres. Leur qualité de vie, leur espérance de vie sont menacées. "Permettre aux petits opérés d’acquérir ou de recouvrer un confort de vie" telle est la mission que se donnent les chirurgiens cardiaques pédiatriques du CHU de Tours. Ces spécialistes envisagent le soin au-delà du geste chirurgical. Ils ont le souci d'aider le jeune enfant opéré à retrouver une existence la plus normale possible et recherchent toujours la meilleure alternative pour leur patient.

La technique Ozaki, un plus par rapport aux approches traditionnelles

L'alternative Ozaki fait désormais partie d'un éventail complet de chirurgies réparatrices et conservatrices de la valve aortique, ne nécessitant pas la prise d'anticoagulant ou l'utilisation d'implants (plastie, Ross, Tirone David). En effet, l'approche traditionnelle qui combine implants mécaniques et anticoagulant présente d'importantes limites, à savoir, le risque de réduire l'espérance de vie des sujets jeunes à 20 ans et de provoquer des accidents hémorragiques et thrombotiques.

L'équipe a dans premier temps introduit une nouvelle technique de Ross, seule technique qui permette au patient jeune une espérance de vie similaire à la population générale (remplacement de la valve aortique par sa valve pulmonaire et remplacement de la valve pulmonaire par une homogreffe). Mais cette solution implique une reprise chirurgicale pour traiter la dégradation de l'homogreffe au cours de la vie.

La technique japonaise du chirurgien de Tokyo, le Pr Ozaki s'est ensuite imposée. Cette nouvelle technique préserve en théorie les bénéfices du Ross sans ses inconvénients. Fruit d'un travail intense sur plus de 30 ans, cette procédure permet aux patients japonais de bénéficier, depuis maintenant 8 ans de solutions extrêmement efficaces, sans prothèse, sans matériel hétérologue, sans anticoagulant.

Pour l'enfant, le bénéfice est d’importance puisqu'il peut reprendre une vie strictement normale sans médicament et sans implant. Ces stratégies permettent d'accompagner la croissance de l'enfant et assurent à l'adulte une sécurité sans anticoagulant et sans implant au long cours.

Des indications prometteuses

Pour l’équipe de chirurgie cardiaque pédiatrique, cette technique peut convenir à tous les patients de zéro à 45 ans susceptibles de bénéficier soit d'un Ross soit d'un remplacement valvulaire mécanique. Elle sera donc désormais proposée aux patients du CHU relevant de cette indication.

D’ores et déjà, l’équipe imagine prendre en charge une quinzaine de patients par an mais ce sera probablement davantage au vu des résultats toujours plus nombreux attestant de la durabilité de ce type de reconstruction

 

 

 


Catégorie : CHU Tours, Innovation, Cardiologie - Pneumologie, Pédiatrie, Newsletter 982 - 19/03/2019

Pour plus d’information : CHU Tours


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 26 mai : journée mondiale de la sclérose en plaques
  • 27 mai : journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau
  • 28 mai : journée Internationale d'action pour la santé des femmes
  • 31 mai : journée mondiale sans tabac
  • 31 mai : journée mondiale de lutte contre le tabac
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  25-05-2019