Chirurgie du dos : des interventions plus sûres et des doses limitées de rayonnement

Pour traiter les instabilités et déformations de la colonne vertébrale les chirurgiens placent des vis afin de la redresser. Pour les insérer avec un maximum de précision les chirurgiens du CHU de Bordeaux viennent d’acquérir Le PediGuard. « Ce dispositif utilise une technologie par impédance sans rayons X qui permet de détecter dès le début les éventuelles mauvaises orientations lors de l’insertion de vis vertébrales et de corriger immédiatement la trajectoire.

Pour traiter les instabilités et déformations de la colonne vertébrale, les chirurgiens placent des vis afin de la redresser. Pour les insérer avec un maximum de précision les chirurgiens du CHU de Bordeaux viennent d’acquérir Le PediGuard. « Ce dispositif utilise une technologie par impédance sans rayons X qui permet de détecter dès le début les éventuelles mauvaises orientations lors de l’insertion de vis vertébrales et de corriger immédiatement la trajectoire. Ceci permet de réduire l‘exposition aux rayonnements, tout en sécurisant encore davantage le geste opératoire en complémentarité avec la navigation 3D »  expliquent le Pr Jean-Marc Vital et le Pr Jean-Charles Le Huec, responsables des unités d’orthopédie-traumatologie Rachis I et Rachis II.
Cette technologie optimise au maximum la sécurité des patients, tout en réduisant l’exposition aux radiations des équipes opératoires et du patient. Une avantage sur l’imagerie qui induit une forte exposition à ses rayonnements notamment pour l’équipe opératoire.
Le CHU de bordeaux a fait l’acquisition de l’ensemble des technologies destinées à sécuriser et optimiser la chirurgie du dos et plus précisément le geste opératoire : 
· imagerie 3D per opératoire avec l’O-arm qui est un scanner per opératoire
· navigation couplée par infrarouge, qui permet la réalisation de chirurgie en réalité virtuelle
· robot chirurgical actuellement en phase d’évaluation et de développement pour la colonne vertébrale par le Pr Le Huec

Le CHU a donc décidé de soutenir son équipe chirurgicale dans cette démarche d’optimisation en misant sur la sécurité et l’enseignement. 
« le CHU de Bordeaux est réputé pour son expertise en chirurgie vertébrale. Plusieurs des chirurgiens orthopédistes qui y exercent bénéficient d’une renommée internationale auprès de leurs pairs, c’est une grande satisfaction qu’ils commencent à utiliser notre instrument de Guidage Chirurgical Dynamique. Le PediGuard est aujourd’hui utilisé dans près de la moitié des centres universitaires français et un quart des centres universitaires américains qui enseignent la chirurgie de la colonne vertébrale. »se félicite Pierre Jérôme, Cofondateur et Directeur Général de SpineGuard, Société qui a conçu ce dispositif.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.