Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Chirurgie maxillo faciale : la révolution de l’imprimante 3D

Hospices Civils de Lyon - mercredi 06 juillet 2016. 5019 vu(s)

Les guides de coupe comportent des rainures qui indiquent au chirurgien le tracé qu'il doit suivre - HCL

Les guides de coupe comportent des rainures qui indiquent au chirurgien le tracé qu'il doit suivre - HCL

Modèles 3D per opératoires, guides de coupe calibrés aux dimensions de la personne, implants en titane personnalisés… l’impression 3D apporte aux patients la finesse et la précision du sur-mesure.

L'imagerie médicale permet aujourd'hui d'obtenir une image en trois dimensions de l'ensemble de l'organisme, notamment grâce au scanner, qui recueille des informations de plus en plus précises. Ces images, enregistrées sous forme de données numériques sont ensuite utilisées pour programmer une imprimante 3D et réaliser différentes aides opératoires.

Outre la fabrication de répliques exactes de la zone à opérer qui permettent au chirurgien de s’entraîner avant l’opération, l’imprimante 3D fournit des gabarits ou des guides de coupes pour préparer l’intervention en amont. Pour réparer l’os d’une pommette enlevé à cause d’un cancer, le chirurgien, par un processus de mirroring, obtient des données pour réaliser une réplique exacte de la pommette restante mais inversée.
L’imprimante 3D fabrique un modèle-support afin que le chirurgien façonne une grille aux bonnes dimensions. Elle sera posée pendant l’intervention et qui comblera le vide laissé par l’exérèse de la tumeur.

Les guides de coupe épousent parfaitement le relief de la partie à découper. Ils comportent des rainures qui indiquent le tracé que le chirurgien doit suivre pour découper l’os. Grâce à cette technique le chirurgien opère plus finement des nourrissons atteints de craniosténose (fermeture prématurée des os du crane engendrant une réduction de la boite crânienne).

« Tout cela permet d’anticiper l’intervention et de la préparer dans ses moindres détails. Au final, nous réduisons au moins de moitié le temps opératoire ! On gagne en précision, on limite les saignements et la durée de l’anesthésie » résume Jean Thomas Bachelet, chirurgien maxillo facial aux Hospices Civils de Lyon.

Des implants « greffés » pendant l’intervention

Auparavant, pour reconstruire une zone abîmée, les chirurgiens devaient prélever un fragment d'os sur une autre partie du squelette du patient, qu'ils adaptaient ensuite à la zone à réparer de manière plus ou moins satisfaisante. Ce deuxième site opératoire allongeait la durée et l’invasivité de l’intervention.

Désormais, des biomodèles 3D peuvent désormais être insérés dans le corps humain car fabriqués dans des matériaux compatibles avec notre système immunitaire comme le titane. L’hôpital fait alors appel aux imprimantes 3D de l’industrie pharmaceutique.
« L’imprimante 3D change la donne avant et pendant le bloc. Nous osons maintenant certaines chirurgies car on sait que l’on peut reproduire fidèlement la partie lésée et que le résultat sera très satisfaisant. C’est toute la chirurgie qui est en cours d’être bouleversée par ces techniques ! » conclut Jean Thomas Bachelet.


Catégorie : Hospices civils de Lyon, Innovation, High tech, Chirurgie - Chirurgie ambulatoire, Newsletter 841 - 12/07/2016

Pour plus d’information : Hospices civils de Lyon


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 17 avril : journée mondiale de l'hémophilie
  • 18 avril : journée européenne des droits des patients
  • 19 avril : journée mondiale foie
  • 22 avril : journée nationale dépistage des cancers de la peau
  • 23 avril : semaine européenne de la vaccination
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  15-04-2021