Chirurgie vasculaire : Lyon accueille un congrès mondial du 19 au 22 septembre

Près de 1 000 congressistes internationaux sont attendus au palais des Congrès de Lyon par l’European Society for Vascular Surgery (ESVS) du 19 au 22 septembre. "La France, pionnière en chirurgie vasculaire et Lyon, expert en endofibroses artérielles, ont été pressenties pour accueillir pendant 3 jours les chirurgiens vasculaires du monde entier." se réjouit le Pr Patrick Feugier chirurgien vasculaire à l’hôpital Edouard Herriot-HCL et co-organisateur du congrès.
Près de 1 000 congressistes internationaux sont attendus au palais des Congrès de Lyon par l’European Society for Vascular Surgery (ESVS) du 19 au 22 septembre. "La France, pionnière en chirurgie vasculaire et Lyon, expert en endofibroses artérielles, ont été pressenties pour accueillir pendant 3 jours les chirurgiens vasculaires du monde entier." se réjouit le Pr Patrick Feugier chirurgien vasculaire à l’hôpital Edouard Herriot-HCL et co-organisateur du congrès.

Ce 31ème congrès fera un zoom pendant 4 jours, sur les pratiques actuelles et les dernières innovations en chirurgie vasculaire.

Il traitera notamment d’une pathologie rare : l’endofibrose artérielle
« Pour la 1ère fois une table ronde sur l’endofibrose artérielle va réunir des responsables de fédérations sportives internationales et des experts médecins » annonce le Professeur.

Cette maladie qui touche les sportifs de haut niveau, notamment les cyclistes peut signer l’arrêt de leur carrière. Elle est causée par un surentrainement et déclenche une ischémie d’effort : l’artère iliaque est réduite, ce qui déclenche une douleur intense pendant l’activité sportive. Des jeunes qui ont tout investi dans le sport (sport/ études) se retrouvent soudainement bloqués dans la poursuite de leur activité, voire carrière. « C’est une grosse intervention artérielle, elle est à risque et ne s’adresse qu’à des patients souhaitant continuer le sport de façon professionnelle » avertit Patrick Feugier. L’artère peut être soit réparée de sa fibrose, soit remplacée par un segment de veine. Les suites opératoires sont assez simples puisque le patient est en parfaite santé et le sportif peut reprendre son activité 6 semaines plus tard.
L’hôpital Edouard Herriot a traité le plus grand nombre d’endofibroses artérielles au monde (+ de 800 opérés) et son expertise reconnue sera confortée lors du congrès.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.