Christophe Gautier à la tête des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Christophe Gautier a été nommé Directeur Général des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg par décret du Président de la République, en date du 2 octobre 2014, en remplacement de M. Patrick Guillot, suite à son départ à la retraite

Christophe Gautier a été nommé Directeur Général des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg par décret du Président de la République, en date du 2 octobre 2014, en remplacement de M. Patrick Guillot, suite à son départ à la retraite.
Diplômé  de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux et ancien élève de l’école des Hautes Etudes en Santé Publique, Christophe Gautier a auparavant occupé les fonctions, au sein du CHU de Bordeaux, d’assistant de Direction de 1988 à 1990, de Directeur de la formation de 1991 à 1992, puis de Directeur des Ressources Humaines de 1992 à 1998.

En avril 1998, il est nommé Directeur du CH d’Orthez jusqu’en 2004. A cette date il est nommé Directeur du CH  de Pau, établissement siège de la Communauté Hospitalière de Territoire du Béarn et de la Soule, fonction qu’il a occupé jusqu’au 1er octobre 2014. Il présidait jusqu’à aujourd’hui, le Syndicat des Manageurs Publics de Santé (SMPS).
Au cours de son parcours professionnel, Christophe Gautier a exercé également plusieurs mandats de représentant du monde hospitalier, notamment de Vice-président du Conseil d’Administration du Centre National de l’Expertise Hospitalière (CNEH) ou encore de Vice-président de l’Association des Directeurs d’hôpital  (ADH).
Christophe Gautier enseigne en parallèle à l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux de 1990 à 2010, puis à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en qualité de Professeur Associé, depuis septembre 2010.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.