Christophe Kassel, DG, en partance pour un nouveau groupe hospitalier à l’AP-HP

Christophe Kassel quittera ses fonctions de Directeur général du CHU de Caen Normandie, le 31 mars 2019 pour l'AP-HP où il est nommé directeur préfigurateur d’un nouveau groupe hospitalo-universitaire réunissant les actuels hôpitaux universitaires Paris Île-de-de-France Ouest et les hôpitaux universitaires Paris Sud, en association avec le groupe hospitalier Henri Mondor.
Christophe Kassel quittera ses fonctions de Directeur général du CHU de Caen Normandie, le 31 mars 2019 pour l’AP-HP où il est nommé directeur préfigurateur d’un nouveau groupe hospitalo-universitaire réunissant les actuels hôpitaux universitaires Paris Île-de-de-France Ouest et les hôpitaux universitaires Paris Sud, en association avec le groupe hospitalier Henri Mondor.
Christophe Kassel, artisan du renouveau du CHU de Caen
Directeur général au CHU de Caen Normandie depuis octobre 2015, Christophe Kassel a poursuivi l’effort de redressement de la situation financière du CHU de Caen Normandie. Un cap nécessaire qui s’est doublé d’ambitions pour le développement des investissements et des équipements dans les services. L’encouragement aux projets innovants ainsi que la qualité des soins a également été un axe fort de ces 3 années et demi passées au sein de l’établissement.
Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Normandie Centre, auquel appartient le CHU de Caen Normandie, a été créé en juillet 2016 et a développé de nombreux projets territoriaux. Ils sont aujourd’hui en phase opérationnelle : systèmes d’information, coordination des achats, formalisation et complémentarité des soins à l’échelle du territoire sont autant d’axes de travail développés par les équipes de professionnels des différents établissements.
Le projet de construction du Nouveau CHU a enfin été un des dossiers phares de la période puisque le choix de la maîtrise d’oeuvre et le travail de conception du projet ont concrètement débuté en 2018. Troisième opération de reconstruction hospitalière en France, elle constitue l’avenir du CHU de Caen Normandie dans sa trajectoire d’excellence universitaire et de prises en charge innovantes pour les patients du territoire.
A la demande de Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP, Christophe Kassel sera chargé de la préfiguration d’un groupe hospitalo-universitaire qui sera composé de deux groupes hospitaliers de l’AP-HP : les Hôpitaux universitaires Paris Ile-de-France Ouest (Ambroise-Paré, Raymond-Poincaré, Sainte-Périne et hôpital maritime de Berck) et les Hôpitaux universitaires Paris Sud (Antoine-Béclère, Bicêtre et Paul-Brousse), en association avec le groupe hospitalier Henri-Mondor (Emile-Roux, Georges-Clémenceau, Henri-Mondor et Joffre-Dupuytren). Ses nouvelles fonctions débuteront le 1er avril 2019.
La nomination du directeur des Hôpitaux universitaires Paris Sud, fonction à laquelle Christophe Kassel s’est porté candidat et pour laquelle il a été présélectionné par le Centre National de Gestion, interviendra dans les prochaines semaines. Jusqu’à cette date, Martine Orio assure la direction intérimaire de ce groupe hospitalier.
En qualité de préfigurateur, Christophe Kassel aura pour mission de définir la gouvernance commune des Hôpitaux universitaires Paris Ile-de-France Ouest (Ambroise-Paré, Raymond-Poincaré, Sainte-Périne et hôpital maritime de Berck) et des HUPS Hôpitaux universitaires Paris Sud (Antoine-Béclère, Bicêtre et Paul-Brousse) en veillant à la cohérence des projets de ces deux groupes hospitaliers. Il devra par ailleurs organiser l’association avec le groupe des Hôpitaux Universitaires Henri-Mondor (HUMN). Il rejoindra le comité de direction de l’AP-HP.
Le parcours hospitalier de Christophe Kassel 
Christophe Kassel est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’Ecole des hautes études en santé publique. Il exerce depuis octobre 2015 les fonctions de directeur général du CHU de Caen Normandie. Il était auparavant directeur du Centre Hospitalier René Dubos à Pontoise de 2012 à 2015. Il a été directeur de l’hôpital Bichat en 2008 puis du groupe hospitalier Hôpitaux Universitaires Paris Nord-Val-de-Seine AP-HP (Bichat, Beaujon, Bretonneau, Louis-Mourier et Adelaïde-Hautval) de 2011 à 2012. Il a par ailleurs dirigé trois autres établissements de l’AP-HP : l’hôpital Paul Brousse (2004-2008), l’hôpital Albert Chenevier (2001-2003) et l’hôpital René-Muret (1997-2001). Il a débuté sa carrière en 1990 à l’AP-HP, au sein de l’hôpital Jean Verdier.
Son successeur
Le poste de Directeur général du CHU de Caen Normandie a fait l’objet d’une publication. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 28 février prochain. La désignation de son successeur interviendra dans les prochaines semaines.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.