CHU : l’excellence mise à l’épreuve – dossier de presse du 12/10/06

Malgré les difficultés engendrées par une situation financière tendue, les responsables des CHU veulent rester constructifs en présentant aux journalistes les actions menées pour optimiser leur gestion : groupement d'achats, réorganisation en pôles, nouvelle gouvernance, restructurations à vaste échelle… Tel était le propos de Paul Castel, Président de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU, Directeur Général du CHU de Strasbourg. Pour accéder au dossier de presse...

Malgré les difficultés engendrées par une situation financière tendue, les responsables des CHU veulent rester constructifs en présentant aux journalistes les actions menées pour optimiser leur gestion : groupement d’achats, réorganisation en pôles, nouvelle gouvernance, restructurations à vaste échelle… Tel était le propos de Paul Castel, Président de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU, Directeur Général du CHU de Strasbourg.

Au défi financier s’ajoute celui du temps médical. Le Professeur Pierre Fuentes, Président de la Conférence des Présidents de CME de CHU, Président de la CME de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, a rappelé que les CHU doivent conjuguer une demande de soins toujours croissante avec des ressources en temps médical limitées. Pour résoudre la situation, les Présidents de CME des CHU proposent de renforcer l’attractivité de l’exercice en CHU pour les jeunes praticiens et de positionner le CHU à sa juste place dans l’offre de soins.

Enfin, dans contexte de compétitivité accrue, de performance et de mondialisation, les CHU n’ont d’autre choix que de promouvoir l’inter régionalité a expliqué le Professeur Bernard Charpentier, Président de la Conférence des Doyens, Doyen de la Faculté de Médecine Paris Sud.

Pour en savoir plus

Le dossier de presse

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.