Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Nice s'associe à Harvard Medical International et à l'association Hôpital 2010 pour organiser à Nice du mercredi 14 au vendredi 16 février un colloque franco-américain sur la performance hospitalière.

Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Nice s’associe à Harvard Medical International et à l’association Hôpital 2010 pour organiser à Nice du mercredi 14 au vendredi 16 février un colloque franco-américain sur la performance hospitalière.

Intitulé « Compétences, gouvernance, performance : les défis hospitaliers », ce colloque fait suite à l’accord conclu en 2006 entre le CHU de Nice et l’université d’Harvard. Cette coopération porte notamment « au plan universitaire sur l’évaluation de l’enseignement et au plan hospitalier sur l’amélioration des urgences et du management », a expliqué vendredi à l’APM le directeur général du CHU de Nice, Jean-Jacques Romatet.

Après avoir travaillé sur la qualité et les urgences en 2006, les deux institutions s’attaquent à l’amélioration de la performance. Elles organisent ce colloque pour confronter les expériences innovantes de management hospitalier d’établissements américains et européens.

L’animation des conférences et des ateliers est confiée à des experts d’Harvard Medical School et à des praticiens des hôpitaux affiliés américains.

Lors de la première journée du colloque, les intervenants étudieront
les modèles de construction de la performance. Ils mettront en évidence le caractère « multiforme » de la performance demandée à l’hôpital et du regard sur la performance. La définition de ce concept varie en effet entre un praticien, un procureur de la République et la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (Dhos), dont la directrice Annie Podeur interviendra, a souligné Jean-Jacques Romatet.

Des ateliers permettront d’analyser les différences entre les secteurs public et privé, de réfléchir à la manière de faire converger « les intérêts à agir individuels et collectifs dans la performance » et de s’interroger sur les outils nécessaires pour construire la performance.

Jeudi, les intervenants aborderont le thème de la performance collective à travers notamment le cas de la construction d’une culture de la performance dans un hôpital d’Harvard. Dans les ateliers, les participants réfléchiront à l’organisation des urgences et de la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ainsi qu’à la manière de construire des chemins cliniques performants.

L’exemple des urgences des hôpitaux d’Harvard sera approfondi pour montrer comment « repérer, mettre en valeur et évaluer les compétences d’une équipe ».

Enfin, la journée de vendredi se penchera sur les résultats de la performance collective. Le directeur de l’agence régionale de l’hospitalisation (ARH) du Languedoc-Roussillon, Alain Corvez, apportera un regard critique sur la performance mesurée par les acteurs. D’autres interventions mettront l’accent sur l’importance du benchmarking et sur la manière de développer de « grands managers »

Le CHU de Nice attend entre 100 et 120 participants, essentiellement des membres des conseils exécutifs (médecins et directeurs), des présidents de commission médicale d’établissement (CME) et des responsables de pôle.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.