CHU-NIMES.fr #3

Responsive, ergonomique, moderne, intuitif, la nouvelle version du site internet du CHU de Nîmes montre un établissement en mouvement. Conçu pour faciliter l'accès des patients à la dizaine de pôles médicaux et aux professionnels qui exercent dans ces unités, le site leur propose aussi de consulter leurs examens de radiologie en ligne et d'opter pour un paiement sécurisé des actes.
Responsive, ergonomique, moderne, intuitif, la nouvelle version du site internet du CHU de Nîmes montre un établissement en mouvement. Conçu pour faciliter l’accès des patients à la dizaine de pôles médicaux et aux professionnels qui exercent dans ces unités, le site leur propose aussi de consulter leurs examens de radiologie en ligne et d’opter pour un paiement sécurisé des actes. .

Les professionnels ont à leur disposition des données sur le fonctionnement de l’établissement, les filières d’urgences, les réseaux et partenariats… Ils peuvent aussi s’abonner à la newsletter médicale
Dès la page d’accueil, le site pointe sur les pages enseignement, avec des pages sur la faculté de médecine, l’école de sages-femmes et les 4 instituts de formation de soignants. La recherche est présente à travers ses équipes et l’organisation d’un espace chercheurs dédié. « Avec 1,3 millions de pages consultées en 2016, le site Internet du CHU de Nîmes constitue la porte d’entrée privilégiée pour les usagers vers notre établissement » rappelle Martine Ladoucette, Directrice générale du CHU de Nîmes.
Mis en ligne en 2008, le site en est à sa troisième version. « La communauté médicale a largement participé à la modernisation du site et les spécialistes ont saisi cette occasion pour détailler leur activité auprès du grand public et des professionnels » indique le Pr Pierre Marès, Président de la sous-commission Communication de la Commission médicale d’établissement (CME) du CHU. A cette fin des échanges ont été organisés avec le Conseil de l’Ordre des médecins du Gard.
Parmi les nouveautés, le site intègrera progressivement des séquences vidéo présentant les différents services médicaux ainsi que des témoignages de personnels hospitaliers dans la rubrique « Travailler au CHU ».
CHU 2.0, Nîmes a mis en lien ses comptes Facebook, Twitter, Linkedin et Youtube depuis sa page d’accueil. A ce titre, le CHU figure parmi les établissements de santé les plus suivis en France (9e CHU sur Twitter et 8e sur Linkedin). "Les réseaux sociaux permettent des échanges directs entre les usagers et l’établissement et favorisent aussi le sentiment d’appartenance des hospitaliers puisque de nombreux personnels du CHU nous suivent sur les réseaux sociaux" précise Benjamin Héraut, responsable du service Communication et des Relations publiques.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.