CHU numérique, Montpellier plus accessible grâce aux bornes interactives d’accueil et d’admission

A Montpellier, les patients ayant rendez-vous avec l’un des spécialistes de l’hôpital Gui de Chauliac peuvent désormais retirer leurs dossiers d’admission (étiquettes et fiche de circulation) à partir de l’une des 4 bornes interactives installées dans le hall. Munis de ces documents, ils rejoignent directement leur lieu de consultation sans passer par la case admissions. Cette initiative simplifie et accélère les démarches administratives des 600 et 800 consultants réguliers qui se rendent chaque jour à l'hôpital.
A Montpellier, les patients ayant rendez-vous avec l’un des spécialistes de l’hôpital Gui de Chauliac peuvent désormais retirer leurs dossiers d’admission (étiquettes et fiche de circulation) à partir de l’une des 4 bornes interactives installées dans le hall. Munis de ces documents, ils rejoignent directement leur lieu de consultation sans passer par la case admissions. Cette initiative simplifie et accélère les démarches administratives des 600 et 800 consultants réguliers qui se rendent chaque jour à l’hôpital.
Pour le directeur général, Thomas Le Ludec, ce projet innovant fait du CHU un établissement plus accessible. C’est une étape dans le renouveau des échanges avec les patients " Je suis convaincu que le développement des outils numériques est une opportunité pour repenser les relations entre les usagers et l’hôpital". 
Déchargés de la gestion des demandes les plus simples, les personnels de l’accueil traiteront en priorité les dossiers compliqués. Aucune réduction d’effectifs n’est prévue. Pour aider les patients à appréhender ce nouvel outil, des personnes du service civique se tiennent à la disposition des patients à l’entrée du site.
A une semaine, le bilan est très positif : les patients semblent apprécier la facilité d’utilisation et les ambulanciers, qui souvent accompagnent les patients dans la réalisation de leurs démarches pour les patients, y sont favorables. Depuis le démarrage, ce sont déjà 30 % des patients du site qui ont retiré leur dossier complet à la borne.
Après validation de la phase d’expérimentation en cours, les hôpitaux Lapeyronie, Arnaud de Villeneuve et St Eloi seront également équipés. 
Pour en savoir plus
Les bornes interactives du CHU de Montpellier en vidéo

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.