A Rennes, les futures mamans prennent rendez-vous en un clic

A Rennes, les futures mamans prennent leur rendez-vous en ligne, sur le site du CHU, www.chu-rennes.fr et sur www.doctolib.fr. Depuis le 12 septembre 2019, les consultations de la maternité étrennent ce nouveau service qui s'étendra aux autres spécialités conformément à la stratégie de fluidification des parcours patient adoptée par l'établissement.
A Rennes, les futures mamans prennent leur rendez-vous en ligne, sur le site du CHUwww.chu-rennes.fr et sur www.doctolib.fr. Depuis le 12 septembre 2019, les consultations de la maternité étrennent ce nouveau service qui s’étendra aux autres spécialités conformément à la stratégie de fluidification des parcours patient adoptée par l’établissement.
La prise de rendez-vous en ligne, un vrai « plus » pour les patients comme pour les professionnels !
Avec près de 570 000 consultations externes annuelles, optimiser la prise de rendez-vous est un enjeu pour le CHU de Rennes, tant du point de vue du parcours patient que du fonctionnement des équipes médico-soignantes et administratives.
En fonction du motif de rendez-vous (première consultation de grossesse, consultation de suivi de grossesse, consultation postnatale, première consultation d’allaitement…), du degré d’urgence et des créneaux disponibles, des plages de consultations sont proposées aux futures mamans, ou le cas échéant à leurs médecins adresseurs.
Une formule gagnant-gagnant pour les patients et les professionnels de santé
Coté patient, ce nouveau service, gratuit et accessible 24h/24, facilite les démarches et vient complémenter les modes de prise de rendez-vous traditionnels. Un système de rappel par sms et mails avant consultation permet de prévenir les oublis et retards et de réduire le nombre de rendez-vous non honorés. Désormais, les parturientes peuvent non seulement réserver leur consultation à n’importe quel moment via leur smartphone, tablette ou ordinateur, mais aussi la modifier en un clic en cas d’empêchement.
Coté CHU, la prise de rendez-vous en ligne contribue à améliorer la visibilité des professionnels et de leur expertise sur le web, à diminuer les délais d’attente pour proposer un rendez-vous notamment en gérant mieux les annulations, enfin à libérer du temps pour permettre aux personnels administratifs de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée comme l’accueil, l’information et l’orientation des patients.

Vers un parcours patient 100% numérique

Suite à cette première implantation, une extension progressive de la prise de rendez-vous en ligne sera proposée à d’autres services du CHU. Le développement d’outils numériques offre l’opportunité de repenser les relations usagers-hôpital, mais aussi ville-hôpital en rendant le CHU plus accessible aux patients comme aux praticiens libéraux avec qui il entretient des relations étroites.
Ce service s’inscrit dans une démarche plus globale de modernisation et de fluidification des parcours de soins au sein de l’établissement, avec à terme l’objectif d’un parcours patient 100% numérique (prise de rendez-vous, réalisation de formalités administratives, suivi médical du parcours… jusqu’au retour à domicile).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.