CHU ou Clinique

Pour qu'elle raison les médecins traitants vous dirigent vers une clinique, dont les compétences sont très limitées et qui par la suite, celle-ci vous dirige vers le CHU pour toutes décisions importantes

Bonjour

Mon Epouse ayant été opérée dans une clinique, ordonné par notre médecin traitant, et lors de cette opération, d’autres problèmes sont apparu.
Il a donc fallu avoir recours à des traitements que seul l’hôpital peut donner et plus curieusement à la sortie de cette clinique, ce sont les docteurs CHU qui prennent le relaie

Ne parlons pas de la nourriture infecte qui est servie, grande responsable de son affaiblissement…….

Quand à la demande du dossier médicale effectuée conformément à la loi, cela reste un parcours du combattant… Il faut se fâcher pour l’avoir, ou l’on passe pour des gêneurs (je passe le terme exacte)

Conclusions:

Il est préférable d’entré directement à l’Hôpital, ou l’on peut constater une très grosse amélioration ces dernières années sur les soins et modernisations des appareils, comme d’être à l’écoute du patient

Cordialement

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.