Classement de l’Express : la progression remarquable du CHU

Le CHU de Montpellier gagne 19 places dans le classement des établissements les plus sûrs publié par "L'Express"* et se retrouve en 9ème position des meilleures progressions ! "Un score obtenu grâce à la mobilisation de tous les acteurs du CHU depuis 2005" souligne Alain Manville, Directeur Général de l'établissement.

Le CHU de Montpellier gagne 19 places dans le classement des établissements les plus sûrs publié par « L’Express »* et se retrouve en 9ème position des meilleures progressions ! « Un score obtenu grâce à la mobilisation de tous les acteurs du CHU depuis 2005 » souligne Alain Manville, Directeur Général de l’établissement.

L’hebdomadaire « L’Express » fait valoir une progression remarquable du CHRU de Montpellier. Il s’agit là d’un signe de satisfaction qui mérite d’être souligné si l’on considère que ces statistiques sont la résultante d’un travail mené par tous les acteurs du CHRU depuis début 2005.

« Nous pouvons et nous devons être fiers de ce résultat, réponse à des efforts consentis par tous et qui doivent être poursuivis »… précise le Directeur Général, Alain Manville.

*Le 17 janvier 2008, l’Express a repris le tableau de bord des infections nosocomiales publié par le Ministère de la Santé. Le tableau de bord des infections nosocomiales dans les établissements de santé comprend 5 indicateurs.
• L’indicateur « ICALIN » : indicateur composite des activités de lutte contre infections nosocomiales.
• L’indicateur ICSHA de volume de produits hydro-alcooliques consommés
• L’indicateur SURVISO de réalisation d’une surveillance des infections du site opératoire
• L’ICATB, l’indice composite de bon usage des antibiotiques
• L’indicateur SARM : Staphylococcus aureus résistant à la méticilline dans les prélèvements à visée diagnostique en 2005 et 2006 pour 1000 journées d’hospitalisation

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.