Classement du Point : le CHRU de Montpellier conserve sa 4ème place

Le CHRU de Montpellier conserve sa 4ème place au tableau d'Honneur des 50 meilleurs Hôpitaux de France suite au classement de l'hebdomadaire "le Point" du 28 août 2008.

Le CHRU de Montpellier conserve sa 4ème place au tableau d’Honneur des 50 meilleurs Hôpitaux de France suite au classement de l’hebdomadaire « le Point » du 28 août 2008.

En plus du tableau d’honneur, l’hebdomadaire a procédé à d’autres classements sur différentes spécialités. Réalisés sur une centaine d’établissements, le Point ne fait apparaître que les meilleurs.

Le CHRU de Montpellier se distingue à de nombreuses reprises, il obtient de très bons résultats dans les domaines d’activités suivants : Accidents Vasculaires Cérébraux, Pneumologie, Chirurgie de l’estomac et de l’oesophage, Chirurgie du côlon, Hépatites virales, Prothèse de hanche…

« Ce classement est le résultat d’un long travail et d’une implication forte de l’ensemble des acteurs de l’établissement » se félicite le Directeur Général, Alain Manville.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.