Clermont-Ferrand adhère au conventionnement hospitalier de la Mutualité Française Auvergne

Le 18 septembre 2012, Alain Meunier, Directeur général du CHU de Clermont-Ferrand et Marc Aubry, Président de Mutualité Française Auvergne ont signé un accord cadre qui prévoit notamment un tarif maîtrisé des chambres particulières à hauteur de 37 euros. D’une durée de 2 ans, ce contrat garantit en outre le respect par le CHU d’un certain nombre de critères

Le 18 septembre 2012, Alain Meunier, Directeur général du CHU de Clermont-Ferrand et Marc Aubry, Président de Mutualité Française Auvergne ont signé un accord cadre qui prévoit notamment un tarif maîtrisé des chambres particulières à hauteur de 37 euros. D’une durée de 2 ans, ce contrat garantit en outre le respect par le CHU d’un certain nombre de critères de qualité (politique de lutte contre les infections nosocomiales), de confort, de tarif pour les chambres individuelles et les niveaux d’honoraires des praticiens et de maillage territorial afin de garantir à la population un réel accès aux soins. En contrepartie les patients adhérents à la Mutualité Française bénéficient de meilleurs tarifs et sont dispensés de l’avance de frais.
Des supports de communication (affiches et stickers) permettront aux adhérents mutualistes et au public fréquentant ces établissements, de s’assurer d’une maîtrise des dépenses de santé quant à la prestation « chambre particulière ».

A ce jour, sur les 24 établissements référencés, 9 ont signé l’accord-cadre proposé par Mutualité Française Auvergne. Et avec la signature du CHU de Clermont-Ferrand, ils représentent 50,2 % de la part de marché régionale.

Depuis le 1er janvier 2012, Mutualité Française Auvergne, Union Régionale représentant la majorité des mutuelles de la Région Auvergne, soit 700 000 personnes protégées, déploie un nouveau dispositif de conventionnement hospitalier à échelle nationale. Par le biais de ce bouclier, la Mutualité française assure des tarifs « maîtrisés » et la dispense d’avance des frais dans les hôpitaux et cliniques référencés. Elle poursuit ainsi sa stratégie d’amélioration de l’accès aux soins de ses adhérents.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.